Tout le dossier Tout le dossier

Stéphane Le Foll tente d'endiguer la colère des agriculteurs

Alors que les manifestations de producteurs agricoles dans l'Ouest de la France prennent de l'ampleur, Stéphane Le Foll a annoncé un nouveau plan d'aides de plusieurs dizaines de millions d'euros qui ne semble pas suffire. Le ministre de l'Agriculture a aussi appelé les enseignes de distribution à tenir compte de la situation dans les négociations commerciales... 

Partager
Stéphane Le Foll tente d'endiguer la colère des agriculteurs
Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, peine à trouver une solution pérenne pour les exploitants agricoles

Après les 700 millions d'euros d'aides sur trois ans pour l'Agriculture accordés en septembre dernier après des mois de manifestations, le ministre de l'Agriculture a de nouveau sorti le chéquier pour les éleveurs, a ajoutant plusieurs centaines de millions d'euros d'aides, en puisant notamment dans le fonds de calamités agricoles, d'environ 250 millions, qui devaient revenir au budget de l'Etat, faute d'utilisation, comme indiqué dans la loi de finances. Ce qui avait fait hurler la FNSEA, qui ignorait même que la somme existait.

L'une des enveloppes, de 125 millions d'euros, ira aux éleveurs en difficulté en raison de la faiblesse des cours mondiaux, principalement à l'élevage, porc, lait et viande bovine, mais aussi à des producteurs de céréales en difficulté. La somme se divise en 50 millions d'euros d'allégements de charges, 50 millions d'euros de prises en charge des cotisations sociales, et 25 millions d'euros pour des céréaliers et producteurs de légumes en difficulté. Il y aurait environ 65 000 exploitations affichant des pertes.

Le gouvernement vient également en soutien des filières qui souffrent des crises sanitaires, et en particulier le secteur des oies et canards du Sud-Ouest, - et donc du foie gras - dont les élevages sont mis en quarantaine jusqu'au mois d'août, ce qui devrait d'ailleurs entraîner une réduction de la production du Sud-Ouest de 30 %. Une enveloppe de 130 millions d'euros est prévue pour cette crise, à laquelle s'ajoute 35 millions d'euros pour la fièvre catarrhale des moutons. La fédération de la volaille s'est réjouie des "décisions prises et attend qu'elle soit mise en oeuvre rapidement".

"Des relations commerciales plus durables".

Mais le ministre insiste aussi pour que les négociations commerciales, actuellement en cours, tiennent compte des coûts de production en France et pas seulement des cours mondiaux. "J'appelle solennellement les entreprises de l'agroalimentaire et de la distribution à la responsabilité afin de permettre une meilleure prise en compte des coûts de production dans les prix pratiqués afin de construire des relations commerciales plus durables". Et les abus lors des négociations seront sanctionnés...

Le ministre réussira-t-il à désamorcer la colère des producteurs de l'Ouest ? Pas si sûr. D'une part, le mouvement se "politiserait" et certains cherchent à ajouter de fausses informations dramatiques, comme un "triple suicide' de producteurs qui s'est propagé sur les réseaux sociaux et qui n'a jamais eu lieu. Une enquête des journalistes du Télégramme de Brest a permis d'infirmer l'information. Par ailleurs, les cours mondiaux du lait, du porc ou de la viande bovine sont au plus bas, et les producteurs les plus fragiles n'y résistent pas. Enfin, en France, la consommation de viande et de produits laitiers chute inexorablement, d'autant plus que les enseignes ne s'aventurent que peu à des promotions et des mises en avant, de peur d'être accusées de brader les prix. Mais sans dynamique commerciale, c'est toute la consommation qui recule...

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Distributeurs

Crise porcine : les distributeurs favorables à la création d’un fonds de solidarité pour les éleveurs

Economie

[Crise agricole] Stéphane Le Foll détaille les aides globales à l'agriculture

Economie

Les manifestations agricoles se poursuivent en Bretagne et dans le Sud-Ouest

MDD

Auchan s’engage avec deux partenaires producteurs pour sortir de la crise laitière

Législation & Economie

Le salon de l'Agriculture se tiendra en pleine crise de volatilité des prix des produits agricoles

Producteurs Laitiers

Crise laitière : Stéphane Le Foll appelle les acteurs à suivre les recommandations du médiateur

Economie

Interview de Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la Forêt : "Les distributeurs ne sont pas responsables de la crise agricole"

Législation & Economie

Crise agricole : Manuel Valls annonce 3 milliards d'euros d'aide sur trois ans

Economie

Qui est (vraiment) Xavier Beulin, le président de la FNSEA ?

Frais non laitier

Crise agricole : "Nous demandons à la grande distribution la constitution d’un fonds de financement"

Entreprises

Crise des éleveurs : les acteurs de la filière jouent la carte de l’apaisement

Prix

Crise laitière : les fédérations veulent des mesures d'urgence

Frais non laitier

Les éleveurs se rassemblent à Paris pour promouvoir les "Viandes de France"

Economie

Crise agricole : les distributeurs jouent-ils le jeu ? [Diaporama]

Frais non laitier

Crise de la filière porcine : Bigard et la Cooperl, grands absents de la réunion au ministère de l’Agriculture

Frais non laitier

Bercy détaille les mesures de soutien aux éleveurs

Distribution

Prix du lait : accord trouvé pour une revalorisation

Distributeurs

Crise des éleveurs : l’ensemble des acteurs de la filière de nouveau réunis

Frais non laitier

Crise des éleveurs : "Viandes de France", le nouveau logo qui existe déjà...

Industriels

Eleveurs : pourquoi la tension ne retombe pas ?

Frais non laitier

Crise des éleveurs : selon Stéphane Le Foll, 10% des éleveurs au bord du dépôt de bilan

Distributeurs

Les centres E. Leclerc soutiennent les éleveurs de porc, bœuf et lait

Distributeurs

Xavier Beulin (FNSEA) craint des actions de désespoir des producteurs durant l'été

Distributeurs

Le soutien aux éleveurs bovins, enjeu de communication des distributeurs

Distributeurs

Lidl soutient les éleveurs bovins

Distributeurs

Crise agricole : les producteurs s'en prennent à des supermarchés dans l'Ouest

Distributeurs

Crise du bœuf: des abattoirs bloqués un peu partout en France

Distributeurs

Prix du porc: Agromousquetaires affirme sa démarche de soutien aux éleveurs

Frais non laitier

Crise de la filière porcine : réunion sous haute tension au ministère de l’Agriculture

Frais non laitier

Accord transatlantique : les professionnels de la filière bovine partent en campagne auprès des élus et de l’opinion publique

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

B&M

Directeur de Magasin H/F - France entière

B&M - 10/10/2022 - Franchise - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Détectez vos opportunités d'affaires

81 - St Juery

Portage de repas en liaison froide

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par
Marchés Online

Les réseaux de Franchises à suivre

RAPID COUTURE

RAPID COUTURE

Réparez, Ajustez, Transformez

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS