Stéphane Maquaire débarqué de Vivarte

|

Stéphane Maquaire, président de Vivarte depuis le mois d'avril 2016, vient d'être débarqué de ses fonctions.

Stéphane Maquaire ne sera resté que sept mois à la tête de Vivarte.
Stéphane Maquaire ne sera resté que sept mois à la tête de Vivarte.

Sept petits mois et puis s’en va… Stéphane Maquaire, arrivé à la tête de Vivarte en avril 2016, vient d’être débarqué de ses fonctions de président du groupe de mode français, en grande difficulté depuis des années.

Dans la foulée de cette décision, prise par la majorité du conseil d’administration de Vivarte, Pierre-Antoine Gailly, président du conseil d’administration, a décidé de claquer la porte de l’ex-géant du textile en France, tombé en deux ans seulement de trois milliards d’euros de chiffre d’affaires à moins de 2,4 milliards d’euros aujourd’hui.

Désaccord avec les fonds

Ce coup de théâtre intervient mois d’un mois après l’annonce, par ce même Stéphane Maquaire, d’un plan stratégique à cinq ans, destiné à remettre Vivarte sur les rails. Ce plan passait notamment par une nouvelle vague de fermetures de magasins La Halle – une centaine – et par une nouvelle enveloppe de 500 millions d’euros mis sur la table pour accompagner ce plan de redressement.

Que comprendre, alors, de cette décision ? D’une manière assez simple : tout cela est lié à un désaccord entre les fonds auxquels appartient le groupe, de longue date empêtré dans des problématiques de dette, et les ambitions de Stéphane Maquaire. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter