Steve Jobs pourrait être entendu dans le "procès iTunes"

|

Le fondateur d'Apple aurait "une connaissance unique" du dossier qui concerne la situation monopolistique du magasin de musique en ligne du fabricant de l'iPod

Un juge fédéral américain a ouvert la voie à l'audition de Steve Jobs, le patron et fondateur d'Apple, dans le cadre de l'action de groupe intentée en justice contre la firme californienne pour pratique monopolistique au profit de sa boutique numérique iTunes.

Le juge Howard Lloyd a autorisé les avocats des plaignants à interroger Steve Jobs pendant deux heures au maximum, au sujet d'une modification de son lecteur mp3 iPod rendant celui-ci incompatible avec le logiciel de téléchargement de musique Harmony de l'américain RealNetworks et obligeant donc les utilisateurs des iPod de dernière génération à passer par iTunes.
Selon le juge, Steve Jobs a une "connaissance unique et de première main" de ce dossier vieux de déjà six ans.
Dans le cadre de cette affaire, Apple est accusé d'avoir organisé un monopole au profit d'iTunes en rendant inopérant son lecteur mp3 iPod avec tout autre logiciel de téléchargement de musique ou de vidéos.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter