Stratégie : Georges Plassat commence doucement à modeler « son » Carrefour

|

Le directeur commercial José Carlos Gonzalez-Hurtado et le directeur marketing Patrick Rouvillois sont partis... Jérôme Bédier, ancien président de la FCD, et maître ès lobby, est arrivé (au poste de secrétaire général)... Carrefour Property est réorganisé, Francis Mauger - ex-Casino Amérique latine et ami de longue date - étant nommé pour chapeauter l'ensemble, et Yves Cadelano, transfuge de Mercyalis (Casino) prenant les rênes de la branche française... Marie-Noëlle Brouaux, qui a fait ses armes auprès de Vivarte du temps d'Euro RSCG C et O, s'installe à la direction de la communication... En somme, Georges Plassat, PDG depuis le 24 mai, installe son état-major. Mieux : il commence à faire voir sa patte, laissant entrevoir ce que pourra être « son » Carrefour, à quelques jours de l'AG du groupe, le 18 juin, durant laquelle il pourrait y avoir quelques annonces.

À ce petit jeu, il semble sur la même ligne que Noël Prioux, le patron de Carrefour France, lequel insiste depuis sa nomination sur la nécessité de redonner de la liberté d'action aux directeurs de magasins. L'un des thèmes développés lors du dernier CCE, le 4 juin. Tout comme la question des catégories à pousser ou, au contraire, à abandonner : si la voilure sera réduite sur la bijouterie (la moitié des 120 « boutiques » pourraient fermer) et la téléphonie, qui ne sera plus vendue qu'en LS, l'électroménager sera, lui, plus fortement développé. On attend encore de savoir ce qu'il adviendra du textile et du rayon high-tech, par exemple.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2233

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres