Stratégie : R&D et marketing, les « moyens moteurs » de L'Oréal

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Jean-Paul Agon

Confiance et sérénité. Lors de la présentation de ses résultats semestriels, le 31 août, Jean-Paul Agon, PDG de L'Oréal, a confirmé l'ambition du groupe de faire mieux que le marché au second semestre 2011. Celui-ci était en croissance de 4,1% au premier semestre, tandis que le chiffre d'affaires de L'Oréal progressait de 5,2% en comparable, à 10,15 Mrds €, et son résultat net de 6,7 %, à 1,5 Mrd €. Seule ombre au tableau, le résultat net d'exploitation est passé à 16,8% du chiffre d'affaires, contre 17,3% au premier semestre 2010. Mal accueilli par la Bourse, ce repli est la conséquence d'une nette augmentation des budgets R & D et publi-promotionnel, qualifiés de « moyens moteurs » par Jean-Paul Agon.

Le groupe français mise donc une fois de plus sur son potentiel d'innovation, stratégie qui a fait sa force jusqu'aujourd'hui. Une farandole de nouveautés est dans les starting-blocks : refonte de la gamme Elsève, lancement de la BB Cream, nouvelle molécule pour la crème anti-âge de luxe Visionnaire (Lancôme). Et ce n'est pas fini : au premier semestre, les dépenses de R et D ont deux fois plus progressé (+ 12,2% à 346 M €) que les frais publi-promotionnels (+ 6,3 % à 3,13 Mrds €).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2194

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA