Stratégie : RueDuCommerce privilégie la rentabilité

|

Le site a achevé sa restructuration. Il a payé ses coupes dans les dépenses publicitaires par une chute de son volume d'affaires, mais a triplé son bénéfice.

Pour la première fois depuis son introduction en Bourse en 2005, RueDuCommerce a vu son volume et son chiffre d'affaires diminuer sur l'exercice clos au 21 mars 2011. Des baisses qui n'ont pas été compensées par la forte croissance du chiffre d'affaires de sa Galerie marchande. Le groupe a souffert, sur son activité distribution, des mauvaises performances de l'électronique grand public, sous le double effet de la chute des prix et de l'absence d'innovations. Le premier semestre a été altéré par les coûts de la restructuration (2 millions d'euros) engagée en juillet et qui s'est traduite par une réduction des effectifs, de 339 à 296 salariés, et des coupes dans les dépenses publicitaires.

 

Bon résultat pour la Galerie

Une stratégie assumée : « Notre chiffre d'affaires a baissé parce que nous n'avons pas soutenu l'activité en publicité, explique Gauthier Picquart, PDG. Nous avons décidé d'absorber la restructuration sur l'exercice en cours et de privilégier la rentabilité, qui a progressé, avec un résultat net multiplié par trois par rapport à l'exercice précédent, à 1,2 million d'euros. »

Sur la partie Galerie marchande, le cap de la rentabilité a été franchi au premier semestre, grâce à une forte croissance et un taux de commission moyen passé de 6,8% à 7,4% par rapport à l'exercice précédent. « Nous restons en dessous des taux moyens pratiqués, indique Gauthier Picquart. Nous allons continuer à les augmenter en les associant à des prestations de services pour nos marchands. » La market place entre dans sa dernière phase de déploiement, avec la complémentarité des produits high-tech. « Les produits que nous n'avons pas en stock ou qui ne sont pas assez rentables seront basculés sur la Galerie pour améliorer la rentabilité du groupe », livre Gauthier Picquart.

Enfin, le groupe poursuit la monétisation de l'audience (9,5 millions de visiteurs uniques par mois) via sa régie. « Tous les indicateurs sont au vert, assure Gauthier Picquart, nous allons relancer la croissance du volume d'affaires. » Avec une nouvelle équipe et un nouveau patron pour la Galerie Marchande, Gaël Seguillon, transfuge de Price Minister. Objectif : dépasser les 4 millions d'euros de résultat net en 2012.

En chiffres

  • - 3,6%, à 380,3 M€ : Le volume d'affaires sur l'exercice clos au 21 mars 2011
  • - 11%, à 312,4 M€ : Le chiffre d'affaires
  • + 62,4%, à 73,3 M€ : Le chiffre d'affaires « Galerie »
  • 3,6 M€ : Le résultat opérationnel courant
  • 1,2 M€ : Le résultat net

Source : RueDuCommerce

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2187

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message