Stratégie : Virgin Megastore priorise la rentabilité

|

Dossier Moins d'un an après son arrivée à la tête de Virgin Megastore, Jean-Louis Raynard veut croire en son développement.

Jean-Louis Raynard
Jean-Louis Raynard© FRÉDÉRIC MALIGNE

« Virgin est une marque vraiment fantastique, elle n'a pas la part de marché qu'elle devrait avoir », estime-t-il. Avec 30 magasins en France et 20 à l'étranger, l'enseigne (qui a un CA de 300 M€ en 2010) n'ouvrira cependant pas de nouveau magasin avant 2012, à Paris. « La priorité est d'améliorer notre rentabilité, notamment à l'aide de corners spécialisés comme ceux que nous avons développés pour le Blu-ray et les casques d'écoute dans le magasin des Champs-Élysées », poursuit le président du directoire de l'enseigne.
Ce point de vente va d'ailleurs être rénové cet été.

Quant à la perte des petites surfaces de gares et aéroports, reprises par la Fnac, pas d'inquiétude, selon Jean-Louis Raynard : « Elles pesaient peu dans notre chiffre d'affaires. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2188

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres