Sucre : les entreprises utilisatrices réclament des mesures urgentes pour éviter la pénurie

|

L’Alliance 7 et de la FIAC demandent au ministère français de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et de la Forêt et à la Commission européenne de mettre en place des mesures exceptionnelles pour éviter la pénurie de sucre dans les prochains mois.

Le sucre serait menacé de pénurie dans les prochains mois.
Le sucre serait menacé de pénurie dans les prochains mois.

Les entreprises utilisatrices de sucre de L’Alliance 7 (confiserie, chocolaterie, biscuits et gâteaux…) et de la FIAC (fabricants de confitures, compotes, fruits au sirop et autres produits à base de fruits) demandent au ministère français de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et de la Forêt et à la Commission européenne de mettre en place des mesures exceptionnelles afin d’éviter les problèmes d’approvisionnement dans les prochains mois.

Des stocks au plus bas

Les stocks européens finaux de sucre sont attendus, en effet, à un niveau encore jamais atteint : 760 000 tonnes. "Ce volume correspond à un ratio stocks/consommation de 4,5% soit l’équivalent de seulement 16 jours de consommation européenne. Un niveau très alarmant et bien inférieur à celui des campagnes 2009/2010 et 2010/2011 où les entreprises utilisatrices avaient été confrontées à d’importantes difficultés d’approvisionnement", indique Alliance 7 dans un communiqué.

Des mesures préventives

Pour éviter la crise L’Alliance 7 et la Fiac préconisent la requalification de sucre hors quota en sucre de quota, l’ouverture d’un nouveau contingent exceptionnel d’importation, la suppression des droits de douane du contingent d’importations «CXL» déjà existant. "Pour être efficaces, ces mesures ne devront subir aucune pénalité ou taxe supplémentaire", précise les deux fédérations.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter