Sucre : Pour ses 125 ans, La Perruche change de look [saga]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pour fêter ses 125 ans, La Perruche, marque nantaise emblématique de l’univers des sucres de canne, s’offre un nouveau logo et une nouvelle identité visuelle. Saga !

La Perruche s'est offert un nouveau look pour ses 125 ans
La Perruche s'est offert un nouveau look pour ses 125 ans

Sur les packagings de La Perruche, le petit oiseau exotique est désormais en mouvement, les ailes déployées avec des plumes stylisées aux couleurs vives. L’orange domine pour attirer les regards. L’île en arrière-plan a disparu afin de mettre en valeur cette mascotte. Enfin, la qualité et l’authenticité du sucre sont soulignées grâce à la mention "pure canne" et la date de naissance de la marque, "depuis 1890".

"Ce changement d’identité arrive en magasins dans le courant du premier trimestre 2015, indique Magalie Muraz, responsable marketing de Béghin Say. Il est accompagné par une théâtralisation massive ainsi que des animations d’envergure en points de vente, et soutenu par un dispositif média puissant. » Une vaste campagne d’affichage a débuté ainsi depuis mars dans les gares et les parkings des supermarchés. Elle sera relayée jusqu’aux mois de mai et juin dans les magazines féminins de mode et de décoration. « Nous avons aussi refondu notre site web, recentré autour de l’oiseau, et nous prévoyons le lancement d’une page sur Pinterest pour alimenter l’univers graphique de la marque", complète Magalie Muraz.

Origines réunionnaises

C’est en 1828 dans la confiserie nantaise d’André Cossé qu’est née la recette de La Perruche, demeurée secrète et inchangée depuis sa création. À cette époque, la France est alors le premier pays pour le commerce du sucre en Europe, qui arrive par bateaux depuis les îles tropicales, dans les grands ports de l’Hexagone.

En 1856, les deux fils d’André Cossé reprennent le flambeau et créent une raffinerie à Nantes. À partir des sucs authentiques et parfumés des îles, ils continuent à fabriquer les sucres traditionnels, sans changer la recette originelle de leur père. Une saveur unique qui leur permettra de décrocher plusieurs médailles à l’Exposition universelle de 1889, à Paris. Cette reconnaissance donnera le jour, l’année suivante, au nom de marque À la Perruche, clin d’œil aux origines réunionnaises de la canne à sucre.

En 1934, la famille Say rachète la raffinerie et construit une usine au cœur de Nantes, toujours en activité. Quarante ans plus tard, en 1973, le rapprochement avec la famille Béghin, ancrée dans le Nord de la France, fait prendre à la marque son envol international. Rebaptisée plus simplement La Perruche en 1996, elle voyage aujourd’hui dans le monde. Du grand restaurant new-yorkais au salon de thé japonais, en passant par une compagnie aérienne, elle est présente dans 75 pays. Utilisé pour le sucrage des boissons chaudes, le produit se décline aussi en cassonade pour les desserts.

La marque, qui a réalisé 9 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014, en croissance de 7,7% en valeur et de 10,1% en volume, progresse sur le segment du sucre de canne, qui attire toujours davantage de consommateurs de plus en plus fidèles.

La Perruche  : en 4 dates

  • 1890 : Naissance de À la Perruche.
  • 1934 : Rachat par la famille Say.
  • 1973 : Alliance avec la famille Say.
  • 1996 : La marque À la Perruche devient La Perruche.

La Perruche  : en chiffres

  • 84% de part de marché en volume en France sur les morceaux irréguliers de sucre de canne.
  • 50% des ventes à l’international.
  • 5 références en morceauxou cassonade.
  • 54% de notoriété globale.

Source : La Perruche   

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2359

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA