Suite du CCE de Madrange : « nous avons fait reculer les premières lettres de licenciement »

|

La deuxième session du CCE de Madrange s'est tenue mercredi 14 et jeudi 15 décembre. Suite le 10 janvier.

Madrange

Le Comité central d’entreprise (CCE) de Madrange, qui avait débuté le 1er décembre après l’annonce de la suppression de 137 postes identifiés en sureffectif, a repris durant deux jours consécutifs, mercredi 14 et jeudi 15 décembre. « La réunion a permis de faire avancer les débats sur le plan social », assure-t-on de source syndicale. Durant ces deux jours, le cabinet limougeaud Actions entreprises a été désigné pour procéder au reclassement des employés dont les postes vont être supprimés.

Le rapport de l’expert comptable a été présenté, « mais il lui manquait beaucoup de documents qui ne lui ont pas été communiqué, la présentation était donc incomplète ». « Notre réussite pour le moment, c’est d’avoir fait reculer les échéances. Les premières lettres de licenciement devaient arriver le 23 décembre, ce ne sera pas le cas », assure Daniel Royer, syndicaliste CGT. Le CCE se réunira à nouveau le 10 janvier 2012.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter