Suppression de postes chez Marie

|

Intégré au sein du groupe LDC depuis le 1 er octobre 2009, la société Marie devrait afficher au titre de l’exercice 2009 une perte de 5,7 M€. Face à cette situation, le nouvel actionnaire du spécialiste des produits élaborés aux rayons frais et surgelés a annoncé la suppression de 99 postes sur un effectif total de 1359 collaborateurs à fin mars 2010. Le siège de Rungis sera particulièrement touché avec la suppression de 59 postes. Outre ces mesures destinées à favoriser un retour à la profitabilité de l’entreprise, le projet industriel et commercial présenté aux instances représentatives du personnel de Marie prévoit la décentralisation de certaines fonctions transversales au niveau des sites industriels. Il inclut la relance des investissements industriels notamment pour la modernisation du site de Viriat où 10 M€ seront engagés en 2010. Le projet prévoit la création d’une filiale dédiée aux activités surgelées, Marie Surgelés et la mise en œuvre des synergies avec l’ensemble des filiales du groupe LDC. A terme, 55 postes pourraient être crées, assure la direction de LDC     

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter