Sur fond de débat de travail de nuit, Marionnaud rouvre sur les Champs-Elysées

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après cinq mois et demi de travaux le flagship Marionnaud a ouvert ses portes sur les Champs Elysées vendredi 9 novembre dernier.

flagship marionnaud

En gagnant 100 mètres carrés de surface de vente, et en refaisant totalement sa boutique, l’enseigne de distribution sélective se développe une autre image, plus haut de gamme sur la plus belle avenue du monde. Avec une offre et un parcours client adapté à la zone de chalandise: les touristes asiatiques…

Mais le Clic-P, l’intersyndicale parisienne très active sur le travail de nuit, compte bien s’attaquer également à ce nouveau magasin ouvert jusqu’à minuit et même le dimanche. Et jouer les troubles fêtes. Pourtant, le magasin a négocié un accord de travail de nuit en 2001 avec les partenaires sociaux. William Koeberlé, le pdg de l’enseigne, expliquait à la Tribune.fr dans une interview la semaine dernière, que les employés qui travaillent au-delà de 21 heures ne font que de la vente alors qu’une autre équipe démarre tôt le matin pour ranger le magasin. "Les salariés qui travaillent la nuit bénéficient d’une double majoration de 25% sur le salaire et de 10% sur les récupérations (…). Ils touchent 150 à 200 euros par mois et que sur la base du volontariat".

Un peu plus loin sur les Champs, Sephora est condamné à fermer à 21 heures après une décision de la cour d’appel de Paris le 24 septembre alors que MAC, enseigne également de cosmétiques, ouvre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA