Marchés

Sursis prolongé pour le volailler Doux?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Doux devrait obtenir une prolongation de la période d'observation auprès du tribunal de Quimper, selon une information de Ouest France relayée par le site maville.com.

Doux logo

Pistes sur le plan de continuation

Son ébauche sera présentée, mercredi 28 novembre au le tribunal de commerce de Quimper. Il traitera des pôles surgelés et produits élaborés. L'enjeu de cette audience concernera surtout la prolongation de 6 mois de la période d'observation, selon le quotidien régional Ouest France.

Commandes en pagaille

La raison de ce report ? La forte demande de volaille congelée sur les marchés du Moyen-Orient à venir pour le mois de décembre. Les trois usines abattront 3,6 millions de poulets par semaine ce mois-ci. Délesté du pôle frais vendu après liquidation, l'industriel a renoué avec les profits grâce à ses activités poulet export et produits élaborés (burger, saucisses de volaille,...). Il dégagera un résultat de 8,5 millions d'euros sur le dernier trimestre, et table sur un résultat prévisionnel entre 15 à 20 millions en 2013, avance Ouest France.

Le groupe Doux est en redressement judiciare depuis le 1er juin dernier.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA