Suze, aussi solide que la tour Eiffel

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Créé en 1889, comme la Dame de fer, cet apéritif amer se modernise au gré des modes, mais conserve la forme de sa bouteille et sa recette originale. 

Suze
Suze©Rue des Archives/PVDE / Suze

Suze, Jean Cocteau et la tour Eiffel ont un point commun. Ces trois stars du patrimoine français sont nées la même année, en 1889, et, depuis, leur destin est resté lié. En effet, Suze est aujourd’hui embouteillée à Thuir (66) dans une majestueuse usine dessinée par Gustave Eiffel, et, en 2010, une édition limitée de cet amer blond a rendu hommage à l’artiste Jean Cocteau en reprenant sur sa bouteille l’un de ses dessins de gentiane.

Si la Suze a su traverser le temps, ce n’était pas gagné pour cet apéritif qui aurait pu n’être qu’une simple mode. À la fin du XIXe siècle, les Français adoraient les apéritifs à base de vin, et, en 1885, Fernand Moureaux, jeune propriétaire de la Distillerie de Maisons-Alfort, décida de se démarquer en inventant un apéritif radicalement différent de l’offre existante. Quatre ans plus tard, la recette est prête. Son innovation est fabriquée à partir de la gentiane, une plante aux fleurs jaunes qui se plaît dans les montagnes d’Auvergne et du Jura. Ce ne sont pas ses fleurs, mais ses longues racines qui renferment les vertus aromatiques – la fameuse amertume – et médicinales – la gentiane serait souveraine pour lutter contre les maux d’estomac, la fièvre ou encore les rhumatismes. D’ailleurs, bien avant la loi Evin, dans les années 30, la pub de Suze vantait ces mérites : « Elle ouvre l’appétit… mais barre la route à l’obésité », « Suze, l’amie de l’estomac », « À boire de l’alcool, tout l’organisme s’use. Mais on se fortifie quand on boit de la Suze. » Presque des slogans pour un médicament.

Un nom, un flacon et des artistes

Outre sa recette, deux autres ingrédients ont fait de la Suze un spiritueux reconnaissable entre tous : son nom et le design de sa bouteille. Deux ingrédients pour lesquels les inventeurs de la Suze n’ont pas eu à « brainstormer » pendant des heures. Selon certains historiens, cet apéritif doit son nom au diminutif de Suzanne Jaspart, la belle-sœur de Fernand Moureaux. D’autres croient que ce chef d’entreprise a rapporté ce nom de Suisse où coule la rivière Suze. Quant au flacon très long et au cou très court, il vient d’un grenier où Henri Porte, associé de Fernand Moureaux, était allé musarder : une bouteille identique y prenait la poussière.

L’autre force de Suze ? Elle a su s’acoquiner avec des artistes. En pleine période cubiste, Picasso créa un collage fait d’articles de journaux et de formes colorées qui devint, en 1910, l’étiquette originale de Suze. La bouteille fit un tabac aux États-Unis, au point d’être rééditée en 1922. Bien des années plus tard, l’architecte Jean Nouvel réalisa un verre pour Suze. Et puis, à partir de 2001, la bouteille fut confiée chaque année à un styliste de haut vol : Jean-Charles de Castelbajac, Christian Lacroix, Sonia Rykiel, Paco Rabanne et bien d’autres l’ont habillée. Jusqu’en 2009, où elle fêta ses 120 ans en s’habillant d’armatures métalliques dans le style Eiffel. 

En dates

  • 1889 : création de Suze par la Distillerie de Maisons-Alfort.
  • 1898 : naissance de la bouteille Suze.
  • 1922 : la société est rebaptisée Société de la distillerie de la Suze.
  • 1965 : rachat par la société Pernod.
  • 2009 : sortie de Suze Saveur d’Autrefois.

En chiffres

  • 30 M€ : le CA estimé en GMS en 2014, soit 73,3% du marché des amers blonds (environ 35 M€)

Sources : Pernod, estimations LSA

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2384

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA