Système U cultive sa différence

|

Avec sa nouvelle campagne, l'enseigne se démarque en appuyant son message sur le lien créé avec le client par le commerce plutôt que sur le seul argument du prix.

Communiquer sur le même registre que les autre ? Quel intérêt ? Puisque tout l'intérêt, justement, est de se démarquer... Système U

Trois semaines

La durée de la campagne en presse, radio et télévision (quatre semaines au cinéma)

Au moins 90%

La part des Français qui verront cette campagne

Une minute

La durée du spot publicitaire inaugural, présenté en télévision le 1er septembre, ainsi qu'au cinéma Source : Système U

continue donc sur sa lancée du « commerce qui profite à tous » pour sa nouvelle campagne, qui a débuté ce dimanche 1er septembre 2013. Télévision, presse, radio et, pour la première fois, cinéma. Système U prend la parole et renforce son message, distillé maintenant depuis trois ans, sur ses engagements en faveur du lien social : le prix bas, oui, mais surtout le prix juste, la qualité des produits, leurs vertus « sociales » et, d'une manière générale, l'ancrage des magasins dans leur région d'implantation.

Accords « tripartites »

« 90% de nos partenaires sont Français, et 80% des produits U sont " made in France ", précise Serge Papin. Cela représente 600 entreprises et 100 000 emplois. » Une réalité qu'on trouve exprimée avec les quelque 23 signatures « U de... » déjà existantes, ou encore avec le développement des accords « tripartites », ces contrats engageant distributeur, transformateur et producteur dans des relations bénéficiant à chacun.

« Le commerce, c'est du lien, de l'accueil, du vivre et du faire ensemble, ce ne sont pas que des comparateurs, explique Serge Papin. Ce qui ne veut pas dire que l'on en oublie le prix. Nous avons la volonté de nous maintenir dans le top 2 des enseignes les moins chères de France, mais le prix à tout prix n'a pas de sens. »

Qu'on se rassure à ce propos : si U avait oublié l'importance des prix, jamais il n'aurait gagné 350 000 nouveaux clients depuis le début de l'année, ce qui se traduit par un gain de 0,5 point de part de marché. Quand le chiffre d'affaires, lui, à fin juillet, est à + 4%, dans la ligne de l'objectif de + 4,5% attendu pour 2013.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2286

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message