Système U et Auchan en passe d'échanger leurs enseignes

|

Le rapprochement noué en septembre dernier prend un virage décisif. Auchan propose aux 70 Hyper U de son allié d’adopter son enseigne en franchise. Simply Market devrait suivre pour rallier la bannière Super U. De quoi changer en profondeur la nature et les dimensions de l’alliance.

Pas de pause dans la ronde endiablée des alliances qui a saisi les enseignes alimentaires françaises. Auchan et Système U, qui avaient ouvert le bal en septembre 2014 en annonçant un accord aux achats qui a obligé leurs principaux concurrents à réagir, veulent visiblement garder leur avantage, au moins en termes de timing. Selon nos informations, que les deux alliés n’ont pas démenties mais n’ont pas voulu commenter, ils ont engagé un processus d’échan­ge d’ensei­gnes sous forme de franchise.

Premiers concernés, les propriétaires des 70 Hyper U à qui il est proposé d’adopter l’enseigne d’hy­permarchés Auchan, plus légitime et puissante sur ce format de ma­gasin. Deux réunions clés ont été programmées d’ici à fin mars, pour entériner un accord de franchise prévu sur dix ans. Le basculement du parc se ferait sur trois ans, avec des premiers changements d’enseigne dès août 2015. Un rythme plus rapide que celui imaginé par la plupart des experts.

Dans la foulée, les alliés auraient prévu d’engager la bascule des supermarchés Simply Market exploités par Auchan (270 intégrés et environ 140 franchisés, dont 70 Atac chez leur affilié Schiever, pour 4,1 Mrds € de CA), qui passeraient sous la bannière Super U. Là aussi, une enseigne plus performante, avec ses 773 magasins et 17,5 Mrds € de CA en 2013.

Ces transferts devraient renforcer considérablement la position des enseignes phares des deux grou­pes en France. Consolidant, d’un côté, la place de numéro trois des hypers détenue par Auchan, grâce à l’apport d’un parc de magasins de taille moyenne – ceux qui marchent le mieux et qu’Auchan travaille le moins bien. Renforçant, de l’autre, la position de numéro deux des supermarchés qu’occupe Super U. Le deal permettrait de talonner Carrefour sur les hypers avec un peu plus de 20 Mrds € de CA et, avec près de 22 Mrds €, de venir titiller Intermarché côté supermarchés.

Autre dimension, autres enjeux

Cette nouvelle étape, si elle se concrétise, change en profondeur la nature de l’accord qui lie les deux distributeurs. Ainsi, aux achats, difficile d’imaginer que les MDD et les produits frais qui étaient écartés du cadre puis­sent le rester alors que les réseaux de magasins vont se rapprocher. La logistique sera aussi concernée. Ce que Serge Papin, le PDG de Système U, a reconnu, indiquant récemment qu’il ne croyait pas « aux partenariats fondés uniquement sur les achats ».

De fait, les experts sont unanimes, c’est dans la massification des flux, des volumes de marques propres mais aussi des coûts marketing que se trouvent les principaux gains de ce type d’alliance. Bien mieux que les quelques dizaines de millions d’euros que les deux distributeurs pouvaient espérer « gratter » grâce à leur alliance aux achats sur les grandes marques, ce sont des points de marge et de rentabilité supplémentaires en magasins qu’ils peu­vent désormais envisager.

À condition que les réseaux sui­vent. Car il va falloir convaincre les Associés U et les franchisés de Simply Market, d’Auchan, voire d’Atac, de l’intérêt de cette nouvelle phase, qui pourrait leur faire perdre des prérogatives et pas mal d’indépendance. Une difficulté qui n’a pas échappé aux deux alliés. L’accord sur les hypers prévoit pour les associés qui seraient hostiles à cette bascule, la possibilité soit de passer sous enseigne Super U, soit de bénéficier d’une offre de rachat par Auchan. Avec le risque que d’autres enseignes – notamment indépendantes telles Leclerc et Intermarché – ne propo­sent de les accueillir. Et que les groupes intégrés ne s’en mêlent, en faisant monter les enchères.

Car les concurrents pourraient aussi renforcer leurs accords afin d’améliorer leurs synergies, accélérant par exemple l’hypothèse de voir Cora passer sous franchise Carrefour. La consolidation des enseignes alimentaires est en tout cas loin d’être terminée en France.

Jérôme Parigi

Le parc d’hypermarchés de « Système A »

70 Hyper U

n°6 français des hypers

5 729 m² de surface moyenne

4,4 Mrds d'euros de CA TTC avec essence

139 hypers Auchan

n°3 Français

9 600 m² de surface moyenne

16,8 Mrds d'euros de CA TTC avec essence

 

Sources : enseignes et Top 100 de LSA

 

A lire aussi

La location, grâce au web, revient en force Consommer sans posséder, c’est le principe de l’économie de partage, qui grandit […]

Carrefour reprend l'avantageen s'alliant avec Cora Bonne année, bonne santé et bonnes « négos » ! Voilà ce que […]

eclerc, accord pour un hypermarché de 7000 mètres carrés

Les autorisations de m² pour l’alimentaire rebondissent en mai, selon LSA Expert

Serge Papin

Centrale d’achats européenne: Système U rejoint les anciens alliés de Leclerc

Jacques Ehrman, PDG de Carmila, la nouvelle foncière de Carrefour

Carrefour veut racheter 25 centres commerciaux d’ici cinq ans

Leroy Merlin, toujours à la chasse de mètres carrés

L’équipement de la maison domine les autorisations de surfaces commerciales en mars selon LSA Expert

Les mousquetaires et Leclerc quittent la FCD Deux ans qu'Intermarché et les centres Leclerc étaient membres associés de la Fédération du commerce et […]

Michel-Edouard Leclerc déclare la loi Jacob « impraticable » Michel-Edouard Leclerc revient à la charge. Lors d'une conférence de presse tenue ce […]

Leclerc préparerait une promotion en faveur de l'Irak La promotion en faveur de grandes causes s'intensifie. Leclerc préparerait, selon des […]

Le hard-discount toujours à la peine Selon les données de Kantar Worldpanel que LSA s'est procurées, Leclerc et Système U […]

Rappel de boîtes de haricots verts Notre Jardin et U Plusieurs lots de haricots verts en conserve vendus sous la marque Notre Jardin dans les […]

Leclerc gagne son procès sur les 23,3 millions d'euros de marges arrière Nouveau rebondissement dans l'affaire opposant la DGCCRF au Galec, avec en […]

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2352

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous