Système U lance U Culture

|

650.000 livres et 120.000 références à télécharger sont disponibles sur le site uculture.fr. Un test, pour l'heure, lancé dans 13 magasins U.

système u

Treize magasins U, depuis ce mercredi 22 mai 2013, inaugurent le tout nouveau site U Culture. "Un test", prévient-on chez Système U, qui se donne "six bons mois, au moins" pour voir si la greffe prend.

Le principe ? Proposer à la vente, sur le site uculture.fr, la bagatelle de 650.000 livres et 120.000 références à télécharger. "Le tout étant ensuite à retirer en magasins, et uniquement en magasins", précise un porte-parole de Système U.

Disponible en 72h

Logique, d’un point de vue "distributeur" - son objectif est de faire venir les clients dans son point de vente – mais nettement moins, si l’on pose les choses froidement, d’un point de vue "consommateur". Lui, après tout, peut trouver son compte avec un service d'envoi à domicile. Surtout si l’on considère que c’est le modèle d’un Amazon ou d’une Fnac par exemple – encore que cette dernière, aussi, s’évertue à développer les retraits en magasins.

Mais Système U a d’autres priorités que la culture, et peut sans doute plus aisément tenter de jouer la carte du service de proximité. On attend en effet U sur les bestsellers, Musso ou Lévy, voire sur les œuvres étudiées à l’école, plus que sur la littérature "pointue" (sans être offensant envers les deux auteurs cités). Soit, dit plus clairement, souvent moins sur des achats d’impulsion, qu'on prendra plaisir à feuilleter avant achat, ou qu'on voudra avoir en mains immédiatement.

Petit pied de nez à Leclerc

Dans ces conditions, la voie du Net, avec retrait ultérieur en magasin, peut être plus envisageable. A condition, bien sûr, de voir si le service de retrait est efficace... Et à condition, aussi, de voir à quel point ce service "culture" peut-être relié à celui du drive "alimentaire": pas facile à réaliser cela dit tant les deux rythmes d'achats et d'approvisionnement sont différents... Si n'importe quel magasin U aura des pâtes à vendre, il en ira sans doute rarement de même pour les oeuvres de Schopenhauer: 2h pour venir retirer ses achats dans le premier cas, jusqu'à 72h dans le second...

D’où, d’ailleurs, le fait que Système U indique bien qu’il s’agit seulement d’un test, et uniquement sur le marché du livre. C’est, cela dit, un joli pied de nez à Leclerc… Car même si ce lancement est modeste et discret, il est concret, lui. A contrario, le "site culturel" de Leclerc, moult fois annoncé, et attendu pour un lancement en grande pompe en avril 2013, ne concerne pour l'heure que quelques magasins.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter