Système U propose à ses associés une durée d'adhésion de neuf ans

|

Pour contrer les offensives de la concurrence et préparer le futur de la coopérative, Système U va instaurer une période de fidélité à l’enseigne de neuf ans pour ses associés. Une première pour le distributeur.

Système U

La situation n’était plus vraiment tenable. Seul distributeur indépendant à ne pas proposer de durée minimale d’engagement à ses associés, Système U est en train de revoir sa position. Dans un courrier du 27 mai adressé à l’ensemble des associés, que LSA s’est procuré, le patron de la coopérative, Serge Papin, a avancé le principe d’une période de fidélité à l’enseigne de neuf ans. Sous réserve d’une validation par l’assemblée générale, cet engagement doit s’appliquer à tout nouvel adhérent U à compter de ce mois de juin. Pour les adhérents actuels, cet accord ne sera applicable que « s’ils y consentent par un engagement contractuel volontaire » et représentera « un acte formel de confirmation de son engagement et de sa fidélité au réseau ». À charge pour la direction de convaincre chaque associé de signer sans craindre une perte d’autonomie chère aux yeux des indépendants.

Mais un tel dispositif devenait urgent. Régulièrement démarchés par des enseignes concurrentes, plusieurs adhérents U ont cédé à leurs sirènes et, sur cinq ans, 45 magasins ont quitté le réseau.

Instaurer une durée beaucoup plus limitée que dans d’autres groupements ne vise pas à limiter la liberté de choix du commerçant indépendant. Face à la prédation de nos concurrents, elle est essentielle à la protection de notre réseau et constitue une mesure nécessaire à notre développement.»

Serge Papin, PDG de Système U

 

« La chasse aux U est lancée »

L’instauration de cette période de fidélité doit donc permettre de limiter les départs et de mieux sécuriser le parc. Un concurrent confiait d’ailleurs récemment à LSA : « la chasse aux U est lancée ». La France a été découpée en trois zones « confiées à des cabinets qui identifient des magasins cibles », pour ensuite partir à la rencontre des associés U concernés.

Le principe de fidélité à l’enseigne U a été présenté lors des assemblées générales régionales qui se tenaient ces derniers jours n’est pas non plus étranger aux grands mouvements de regroupement. À l’heure où une alliance se noue entre U et Auchan, avec des échanges d’enseignes prévus (U devrait exploiter sous son enseigne les supermarchés Simply Market, alors qu’Auchan en fera de même avec les Hyper U), ce principe ne sera pas de trop, même si ses modalités ne sont pas encore connues. Et le sujet des contrats d’affiliation est sensible. D’une durée beaucoup plus longue chez les autres indépendants (entre quinze et vingt-cinq ans), il a été longuement débattu à l’Assemblée nationale ces dernières semaines.

Système U en chiffres

  • 832 magasins pour le réseau discount (Hyper U et Super U)
  • 743 magasins pour le réseau proximité (Marché U, U Express, et Utile).

Source : LSA

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2370

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous