Système U Sud franchit un pas de plus dans sa maîtrise de la proximité

|

A peine plus de quinze jours après l’officialisation du rachat de Schlecker par l’Autorité de la concurrence, Système U Sud tenait ce main, mardi 18 septembre, son assemblée annuelle. Et a priori avec le sourire aux lèvres, tant Système U Sud s’affiche aujourd’hui comme l’une des entités qui compte dans la proximité.

Système U Sud
Système U Sud© DR

La rédaction vous conseille

Plus de 430 magasins de proximité, déjà (94 U Express, 25 Marché U et 311 Utile) sur les 620 qu’elle regroupe (172 Super U et Hyper U complètent le parc), et c’est loin d’être fini puisque 139 supérettes ex-Schlecker font bientôt rejoindre U Sud : « L’intégralité des magasins migrera sous les enseignes U Express et Utile d’ici septembre 2013, indique Système U Sud. Et les douze premiers seront transformés, à Marseille et Nice, en octobre et novembre prochain. »

Deux ans après le ralliement du Mistral et de ses 240 unités, voilà qui n’est pas si mal du tout. D’ailleurs, avant même le rachat de Schlecker, Système U Sud a dépassé pour la première fois, en 2011, la barre des 10% de part de marché dans sa zone (10,1%, en hausse de 0,47 point). La coopérative, qui exploite au total 505.000 m² de surface de vente, annonce ainsi un chiffre d’affaires, toujours pour 2011, de 3,69 milliards d’euros, hors essence, en hausse de 6,8%.

Enfin, « pour soutenir sa croissance », Système U Sud prévoit d’ouvrir une nouvelle base logistique, à Clermont-l’Hérault (Hérault), en décembre 2012, sur 60.000 m². Ce site sera consacré aux « produits ambiants » : épicerie, alimentation, liquides, droguerie, parfumerie, produits d’hygiène, d’entretien, et de grande consommation. Il livrera, dès décembre 2012, les 47 Hyper et Super U de la région Languedoc-Roussillon.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter