Marchés

Talons, les femmes restent les pieds sur terre

|

 

Un basique ! Les chaussures à talon font partie de la panoplie de la femme d'aujourd'hui. « Souci esthétique, volonté d'affirmation de son statut social, source de fétichisme, l'équation du talon reste parfaite », estime Vincent Grégoire, consultant de Nelly Rodi. Selon une étude réalisée par Opinion Way pour Kiwi Shoe Passion, 71% déclarent en posséder et 18% plus de cinq paires.

Dotés d'un pouvoir d'attraction indéniable, les talons restent pourtant parfois au fond du placard. 42% affirment ne pas en porter plus d'un tiers ou plus. Pourquoi ? Pour la moitié, parce qu'ils ne sont pas adaptés à leur quotidien, et, à 42%, parce qu'ils leur font mal. Car s'il faut, certes, souffrir pour être belle, il y a des limites. 64% des femmes disent ainsi privilégier le confort à l'esthétisme. Et ce critère ressort comme le facteur décisif lors de l'achat, à 39%, loin devant la forme (22%), le prix (13%) et la hauteur du talon (12%). « Il semble que le diktat esthétique s'assouplisse. La citadine de son temps tient plus à son confort qu'à son sex-appeal. Les pieds sur terre, les femmes privilégient les talons fonctionnels afin de se mouvoir du matin au soir en toute légèreté », conclut Vincent Grégoire.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter