Target Canada, le confort pour le discount

|

Le discounter américain inaugure ses premiers magasins au Canada, où il va se frotter à Walmart. Au menu, une « expérience » client et un confort d'achat qui se veulent inédits.

Le confort d'achat repose entre autres sur des allées très larges et une signalisation des univers bien lisible.
Le confort d'achat repose entre autres sur des allées très larges et une signalisation des univers bien lisible. © KYLE RODRIGUEZ - ARTIFACTSFORLIFE.COM/ TARGET

Target débarque au Canada où il vient tailler des croupières à son grand concurrent américain, Walmart, déjà bien implanté de ce côté-ci de la frontière, avec 375 magasins. La raison ? Le consommateur canadien est beaucoup plus dépensier que son voisin américain : les ventes au « pied carré », l'unité de mesure américaine, atteignent en effet 507 $ au pays de l'érable, contre 309 $ aux États-Unis.

Les plus

  • Un investissement réel dans le concept et le personnel
  • Un assortiment très large

Les chiffres

  • 8 700 m² de surface en moyenne
  • 150 à 200 employés par magasin
  • 9 univers

Large assortiment

La firme au logo rouge a inauguré, mi-mars, trois magasins, donnant un aperçu de l'arsenal en déploiement : une expérience client revisitée par rapport à Walmart, avec des allées larges et bien éclairées, notamment par des leds. Des prix « discount », surtout sur le non-alimentaire, et la promesse de payer encore moins cher grâce à la Red Card, la carte de crédit maison, qui propose jusqu'à - 5% sur le panier chaque jour. Et un assortiment large et qui se veut cohérent, mêlant marques propres à d'autres typiquement canadiennes, ainsi que de nombreuses signatures exclusives avec des designers. Un Starbuck's sera présent dans chaque magasin, tout comme une pharmacie.

« Nous nous engageons aussi à ce que nos équipes en point de vente assistent le client dans ses achats et n'hésitent pas à demander : " Puis-je vous aider ? " Cela sera une expérience client totalement unique, au final, au Canada », promet le président de Target Canada, Tony Fisher. Comprendre : mieux que chez Walmart, dont les magasins paraissent plus « fouillis ».

Dans le détail, les magasins de 8 700 m² sont divisés en neuf univers : maison, alimentaire, beauté, textile et accessoires, jouets, essentiels, bébé, soins personnels, électronique et divertissement. Une dominante non alimentaire qui suppose de laisser de la place pour mettre les articles en situation : chambre à coucher, salon de jardin...

 

Arrivée en fanfare

Au total, Target a mis près de 4 milliards de dollars sur la table pour partir à la conquête du Canada, dont près de 2 milliards pour acquérir Zellers et ses magasins, la plupart étant rénovés pour passer sous enseigne Target. Une arrivée annoncée en fanfare dans les médias et qui a fait l'objet de nombreux spots de pub. Résultat, avant même l'ouverture du premier magasin, l'enseigne comptait déjà 30 000 Canadiens détenteurs d'une carte de crédit Target.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2269

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous