Marchés

Tartefrais, pionnier de la pâtisserie fraîche en grande distribution

|
Patrick Georget
Patrick Georget© DR

Lorsqu'un consommateur pousse son chariot le week-end, il peut y déposer tarte aux pommes, flan, gâteau au chocolat. Il dispose de toute la semaine pour s'accorder une petite pause gourmande. Avec des produits dont la DLC oscille entre 10 et 20 jours grâce à une fabrication sous atmosphère protégée, Tartefrais a créé le marché de la pâtisserie fraîche en grande distribution.

Une petite révolution qui remonte déjà à deux décennies mais contribue toujours à la valorisation du secteur des produits frais non laitiers, puisque cette offre s'inscrit en complément de la pâtisserie fraîche fabriquée dans les ateliers des magasins, et dont la DLC est de 2 jours au maximum. À l'origine, Patrick Georget, un artisan pâtissier rôdé aux contraintes de la grande distribution pour avoir lui-même travaillé en magasin.

Dès le départ, l'entreprise mise sur le développement des références incontournables en privilégiant la qualité, un bel aspect visuel et un positionnement prix accessible : « Nous avons créé le marché en grande distribution avec des produits à fort potentiel de rotation comme la tarte aux pommes ou le gâteau au chocolat », explique Éric Lesage, directeur de Tartefrais. Avec un chiffre d'affaires en croissance de 25% d'une année sur l'autre, soit 22M€ en 2010, Tartefrais figure désormais dans le top 30 des pâtisseries françaises toutes technologies confondues. Pour autant, la prudence et la modestie restent de mise.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter