Taxe boissons: Coca-Cola Entreprise dément suspendre son investissement

|

Le président de Coca-Cola Entreprise Europe, Hubert Patricot, a finalement démenti jeudi soir à la télévision que son groupe allait suspendre un investissement de 17 millions d'euros en France.

Le président de Coca-Cola Entreprise Europe, Hubert Patricot, a démenti jeudi soir à la télévision que son groupe allait suspendre un investissement de 17 millions d'euros en France en réponse au projet de taxe sur les boissons à sucres ajoutés dévoilé fin août.Interrogé sur LCI, M. Patricot a dit "regretter une erreur de communication", commise par la filiale française, "qui a semé la confusion sur l'engagement de Coca-Cola en France". "Je tiens à le préciser ce soir, nous confirmons notre investissement de 17 millions d'euros sur notre site des Pennes-Mirabeau", a t-il assuré. La filiale française n'était pas immédiatement disponible pour commenter ces informations.Jeudi matin, Coca-Cola Entreprise France avait annoncé la suspension d'un investissement de 17 millions d'euros, portant sur la modernisation d'une ligne de production de canettes de l'usine des Pennes-Mirabeau, dans les Bouches-du-Rhône. Cet investissement devait être annoncé le 19 septembre, à l'occasion de la célébration des 40 ans de l'usine.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter