Taxe sur l’huile de palme : Nutella contre-attaque

|

Pas facile d’être un produit emblématique, quasi un nom commun.

Nutella

Pas facile d’être un produit emblématique, quasi un nom commun. Le Sénat adopte un amendement pour taxer l’huile de palme ? La voilà aussitôt rebaptisée « taxe Nutella »… Avec la mauvaise publicité qui va avec.

Ferrero a décidé de passer à l’offensive, ce matin, en s’offrant de pleines pages de publicités dans la plupart des quotidiens français. « Nutella se retrouve, de manière injuste, au cœur d’un débat sur l’huile de palme, est-il ainsi écrit. Il nous semble important de vous apporter les précisions suivantes. »

En clair, si l’on en croit l’argumentaire développé : non, l’huile de palme n’est pas dangereuse pour la santé et non, Ferrero n’est pas un dangereux bûcheron saccageant la forêt en Asie du sud-est… « Ferrero a déjà annoncé publiquement son objectif d’atteindre 100% d’huile de palme durable » d’ici 2015.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter