Marchés

Taxes : Faux espoir pour les brasseurs

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Un coup d'épée dans l'eau. C'est, en résumé, ce qu'ont vécu les brasseurs dans le déroulé de la taxe bière. En effet, le 14 novembre, le Sénat a décidé d'abaisser la hausse des droits d'accise sur la bière prévue dans un amendement du PLFSS 2013. Celle-ci devait être, à l'origine, de 160% (7,20 € l'hectolitre), elle n'aurait été que de 120%, soit 6,05 € l'hectolitre.

Las ! Le lendemain, le Sénat a rejeté en bloc le PLFSS, ce qui a entraîné l'annulation de tous les amendements adoptés la veille. « La seule chose positive de cet épisode, c'est que les sénateurs ont entendu notre cause », analyse Pascal Chèvremont, délégué général des Brasseurs de France. Le texte du PLFSS va encore faire quelques allers-retours entre l'Assemblée nationale et le Sénat. Le Palais Bourbon aura le dernier mot et le texte final sera signé avant le 4 décembre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA