Tele2 devient opérateur virtuel avec France Télécom

|

Les deux ennemis semblent avoir enterré la hache de guerre. Tele2 va enfin pouvoir devenir opérateur mobile virtuel (MVNO) grâce à un accord signé aujourd'hui avec France Télécom.

La signature constitue une semi surprise, dans la mesure où Tele2 fait depuis longtemps figure d'épouvantail dans le paysage téléphonique national. Son arrivée sur les mobiles faisait craindre aux trois opérateurs que Tele2 ne réédite le succès enregistré dans la téléphonie fixe grâce, notamment, à des tarifs, une communication et une politique commerciale extrêmement agressifs. Il est encore plus étonnant de voir France Télécom « pactiser » avec l'opérateur suédois dans la mesure où leurs relations sont, depuis longtemps, empreintes de tension et rythmées par les déclarations saignantes et les menaces d'actions en justice.
Cela dit, France Télécom avait toujours laissé entendre qu'il se tenait prêt à signer des accords de MVNO avec de nouveaux acteurs comme il l'avait fait l'été dernier en permettant à The Phone House de lancer son offre virtuelle en Bretagne. Par ailleurs, l'Autorité de régulation des télécommunications (ART) multipliait depuis quelques temps les avis favorables aux candidats MVNO. Et envisageait dans un avis rendu le 17 décembre dernier d'imposer à Orange, SFR et Bouygues « une obligation de donner droit aux demandes raisonnables émanant des opérateurs virtuels souhaitant s'établir sur un réseau hôte ».
Les pressions exercées par l'ART et le Conseil de la concurrence semblent donc avoir porté. Dans son communiqué, France Télécom souligne d'ailleurs que l'accord signé avec Tele2 est conforme aux souhaits des pouvoirs publics, et qu'Orange « se félicite » de la décision concomitante de Tele2 de retirer la demande d'arbitrage déposée récemment devant l'ART.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter