Temps de pause et nettoyage des tenues, Carrefour Rennes condamné à verser 162 000 euros à ses salariés

|

Deux hypermarchés Carrefour à rennes ont été condamnés à verser 162 325€ à ses salariés, suite à un conflit qui les opposaient sur le temps des pauses et le nettoyage des tenues.

La CFDT annonce la sanction imposait à Carrefour suite à un conflit avec ses salariés. 162 325€ à reverser à 47 salariés qui toucheront entre 1500 et 500€.

 

Le conflit qui opposait Carrefour aux salariés concernait dans un premier  temps les temps de pause. Certains salariés auraient été moins payés que le Smic car l’employeur déduisait le temps des pauses de leur temps de travail. Dans un second temps, les salariés réclamaient que le nettoyage de leurs tenues de travail soit à la charge de Carrefour et non plus à leur charge. La CFDT avait saisi la justice en 2009.

 

Malgré les accusations, Carrefour se défend et argue une différence d’interprétation du code du travail. "Carrefour a toujours garanti une rémunération supérieure au smic à tous ses collaborateurs ; (…) Les quelques affaires judiciaires encore en cours concernent une période antérieure à 2009, date à laquelle un changement du mode de rémunération est intervenu", déclarait une responsable de la communication du groupe. Selon elle, le conflit engagé avec le syndicat est parti "d'une différence d'interprétation du code du travail". Cette question des tenues de travail reste très débatue dans le secteur comme le prouve un récent article sur le sujet.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter