Tencent et JD.com investissent 863 millions de dollars dans Vipshop pour contrer Alibaba

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le géant du Web chinois et l’e-commerçant ont conjointement annoncé un investissement auprès du spécialiste des ventes événementielles sur Internet, VipShop. Montant de l'opération, 863 millions de dollars payés cash. La conjugaison des forces de ces trois grands groupes pourrait permettre de former un contre-poids face à Alibaba.  

Vipshop est un spécialiste chinois des ventes événementielles sur Internet
Vipshop est un spécialiste chinois des ventes événementielles sur Internet

Un investissement stratégique qui pourrait bien contribuer à bousculer le géant de l’e-commerce Alibaba. Tencent, mastodonte de l’internet chinois valorisé en bourse près de 480 milliards de dollars et propriétaire du réseau social WeChat, vient d’annoncer avec JD.com, champion de l’e-commerce en Chine valorisé 57 milliards de dollars, un investissement de 863 millions de dollars dans le capital du chinois Vipshop, site marchand spécialisé dans le déstockage de produits de marques. L’investissement de Tencent lui ouvre droit à 7% du capital de Vipshop contre la somme de 604 millions de dollars, tandis que la part de JD.com - qui poèssde déjà 2,5% du capital de Vipshop - sera de 5,5% contre un investissement de 259 millions de dollars. Le directeur général de JD.com, Richard Liu, a notamment expliqué que cette décision aiderait à "élargir la portée de l'entreprise sur la mode", tandis qu'il y a environ un mois, environ 100 marchands de vêtements chinois ont quitté la plateforme au cours du dernier trimestre en raison de "tactiques coercitives" de la part de platesformes concurrentes. De son côté, assez méconnu du grand public en France, Vip Shop est un spécialiste des ventes événementielles en ligne à l’instar de Vente-privee.com. Vipshop avait un peu fait parler de lui en France en 2015, il avait alors investi 30 millions d’euros dans le concurrent de Vente-privee, Showroomprivé.com, lors de son introduction en bourse.

Cette opération pourrait mener à des synergies stratégiques comme par exemple, selon Martin Lau, Président de Tencent Holdings, "fournir à Vipshop nos audiences, nos solutions marketing et notre support de paiement (WeChat Pay, ndlr) pour aider l'entreprise à fournir des vêtements de marque et d'autres catégories de produits à la classe moyenne émergente chinoise. Nous constatons déjà une forte demande de nos utilisateurs pour découvrir, discuter et acheter des vêtements de marque dans nos applications (…) ». Grâce à WeChat, Tencent peut offrir un accès à Vipshop à une base colossale de clients, puisque l’entreprise revendique près d’un milliard d’utilisateurs de son service. Vipshop pourrait être accessible directement depuis le wallet de Wechat ; JD. com de son côté, donnera un accès à Vipshop aux pages d'accueil de ses appli mobiles. Et plus largement, cette opération s’inscrit dans une dynamique offensive de Tencent sur le terrain du commerce de détail, l’entreprise prévoyant en effet d’acquérir 5% du capital du retailer Yonghui Superstores, qui exploite 500 points de vente à travers le pays. Dans la foulée, Tencent pourrait s’offrir 15% de Yonghui Yungchuang Technology, la filiale logistique de Yonghui.

Le retail physique est un territoire sur lequel un autre géant du Web chinois, Alibaba, mise aussi énormément. Depuis deux ans déjà, Alibaba a investi beaucoup d’argent dans la distribution physique : près de 7,5 milliards de dollars au total. 4,6 milliards de dollars mi-2015 pour entrer au capital de la chaîne de magasins de produits électroniques Suning, puis 2,6 milliards début 2017 pour s’offrir le distributeur Intime Retail Group, exploitant de 29 grands magasins et 17 centres commerciaux en Chine. Le fondateur de l’entreprise, Jack Ma, ne s’en cache pas, il veut moderniser le retail chinois et réinventer l’expérience d’achat en magasin, à travers des points de vente comme le très conceptuel Hema Fresh, qui rencontre un vif succès. La bataille des géants chinois pour le retail physique semble bel et bien engagée.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA