Teokubo invente le commerce modulable en cubes de verre !

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Armand Teolis, le président de Teokubo cherchait une idée permettant de lancer un nouveau commerce en limitant les coûts d’installation et les délais de construction. Sa solution : des cubes aux parois de verre de 4,5 mètres de côté, livrés pré-équipés et installables en 48 heures. Si le premier de ces spécimens ouvert à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) est dédié à la restauration rapide, Armand Teolis ne manque pas d’idées de développement pour des marques de prêt-à-porter, de sport, de lunetterie, d’objets connectés, etc.  

C’est le 24 mai 2016 que le premier cube commercial Teokubo a ouvert dans l’Espace Chanteraines à Gennevilliers, sous enseigne de burgers Point Us, affiliée à cette société. Mais l’objet peut se formater pour toutes marques ou enseigne cherchant à tester un nouveau concept sur une vingtaine de mètres carrés, ou plus. Et veut s’adresser aussi aux foncières désireuses de créer de nouveaux maillons commerciaux dans et hors de leurs malls. Avec un cout d’installation équipé compris entre 100 000 € à 150 000 €. Et une mise en place n’excédant pas 48 heures.
C’est le 24 mai 2016 que le premier cube commercial Teokubo a ouvert dans l’Espace Chanteraines à Gennevilliers, sous enseigne de burgers Point Us, affiliée à cette société. Mais l’objet peut se formater pour toutes marques ou enseigne cherchant à tester un nouveau concept sur une vingtaine de mètres carrés, ou plus. Et veut s’adresser aussi aux foncières désireuses de créer de nouveaux maillons commerciaux dans et hors de leurs malls. Avec un cout d’installation équipé compris entre 100 000 € à 150 000 €. Et une mise en place n’excédant pas 48 heures.

Le rêve d’Armand Teolis, président de la société et marque Teokubo est de mettre le commerce en cubes de verres ! En cubes pré-équipés, vite montés et installés. Et qui peuvent même être reformatés tout aussi rapidement en cas de changement d’activité. Ou supprimés. Des cubes transparents de quelque 4,5 m de côté qui peuvent prendre place à l’intérieur et à l’extérieur de centres commerciaux. Mais aussi en retail-parks, sur des parkings, en centre-ville, dans des zones d’activités, des gares, des centres d’affaires, des universités, des ensembles hospitaliers… Chaque cube Teokubo étant comme une cellule de commerce, unique ou multipliée, autonome ou intégrée à un plus vaste ensemble marchand. On dirait une idée d’anticipation des années 80 imaginant les solutions de modularité du commerce de l’an 2000 ! Et pourtant ce n’est que le 24 mai 2016 que le premier exemplaire du magasin restructuré en cube a ouvert dans les Hauts-de-Seine.

De la restauration aux marques

Les faces vitrées du restaurant de burgers Point Us sont en effet apparues dans l’Espace Chanteraines à Gennevilliers (propriétaire Altarea-Cogedim). Et un autre cube, sous même enseigne, se monte aux Allées-de-Cormeilles (Eurocommercial) à Cormeilles-en-Parisis (Val-d'Oise). Suivront des installations à Poitiers, Aix en Provence, etc. Lorsqu’au tournant de la crise de 2008, Armand Teolis recherche l’idée permettant de lancer un nouveau commerce en limitant les coûts d’installation, étant lui-même spécialiste de ce métier, c’est d’abord à la restauration rapide qu’il pense. La société Teokubo sera créée en 2010. Et la dizaine de cubes programmés pour 2016 resteront dédiés à la restauration (notamment avec Autogrill). Mais le patron de Teokubo voit beaucoup plus loin ! "J’ai un projet avancé avec Adidas et j’ai déjà approché de très nombreuses foncières en quête de nouveaux concepts" révèle-t-il. De même, il est intarissable sur la liste des commerces ou services éligibles à sa "mise au cube" : marques de prêt-à-porter, de maroquinerie, lunetterie, déco, vins, glaces, fleurs, opérateurs téléphoniques, banques"Je réfléchis aussi à une solution pour les kiosques de presse ayant besoin d’une activité complémentaire pour retrouver un seuil de rentabilité".

La solution du contrat d’affiliation

En fait deux solutions s’offrent à Teokubo pour développer son concept de cube. La voie pour le moment de privilégiée est le contrat d’affiliation, où la société accompagne ses affiliés dans la mise en place de leur projet. Selon l’enseigne choisie, ils pourront se fournir auprès d’une centrale d’achat livrant des produits sélectionnés à des prix déjà négociés. C’est ainsi qu’est née Point Us (burgers et wraps), ainsi que Point Sushi, Point Kfé. "Je suis en contact avec une centrale d’achat à Amsterdam pour proposer, dès l’année prochaine, un concept de ventes de fleurs où l’on ne perde pas d’argent" promet Armand Teolis. Dont la deuxième voie de développement est de donc de proposer son cube clé-en-main à des marques déjà existantes tentées par l’aventure.

Un concept clé-en-main

"Tout comme un opérateur personnalisant les applications d’un smartphone ou les options d’un ordinateur, je livre un cube entièrement aménagé et préinstallé à l’enseigne ou la marque cliente" tient à souligner Armand Teolis. Non seulement tous les appareils et branchements sont en place, de même que la climatisation, mais Teokubo maîtrise aussi la couleur des verres et les sérigraphies pour mettre le contenant aux codes de la marque ou enseigne logée. Les cubes sortent de l’usine italienne Elettrainox, basée à Aprilia au sud de Rome. Le créateur étant actionnaire de ce fournisseur d’équipements pharmaceutiques également spécialisé dans le travail de l’inox. Parmi ses services "Teokubo est en mesure de proposer des emplacements pour l’implantation des boutiques, avance son argumentaire. Avec aujourd’hui plus de 400 possibilités en France, quelle que soit la zone géographique où vous envisagez votre projet". Ceci sous réserve de l’obtention des autorisations administratives.

Un écrin toute vitrine

L’unicité visuelle de Teokubo est dans l’originalité de «l’objet ». Ses structures en inox encadrent de vastes façades en verre "permettant une intégration parfaite dans tout environnement, qu’il soit moderne, classique ou historique" vante la société. Le modèle de base mesurant 4,49 mètres par côté occupe au sol une surface d’une vingtaine de mètres carrés. Mais des versions à 36 m² (6 mètres de côté), et même 72 m² sont déclinables. Plus subjectivement le client capte en un seul coup d’œil tout le contenu de cet écrin ''toute vitrine''. "Les quatre faces du cube standard (environ 81 m²), développent l’équivalent vitré d’une boutique de 35 mètres de long sur plus de 2 mètres de haut !" fait valoir Armand Teolis. Dans ce grand jeu de Meccano, le cube standard de 12 tonnes se monte en 48 heures. Et Teokubo travaille une version de son cube avec flocage photovoltaïque qui générerait sa propre énergie…

Pour lancer un concept vite et à moindre frais !

Mais quel est l’intérêt pour une marque, une enseigne ou un concept commercial de se "mettre au cube " ? "Concernant un projet comme Adidas, Teokubo crée une sorte de maillon manquant, entre la vente en ligne de la marque et la grande boutique de plus de 1 000 m² » lance l’initiateur. Cet espace dédié à l'exposition et à l'essai de produits a aussi valeur de test de boutique. L’autre intérêt du cube est son faible cout d’installation - 100 000 € à 150 000 € tout aménagé – sachant qu’il peut être rapidement reconverti ou même ôté. De quoi doper la créativité et la mobilité commerciale dans les centres, non seulement figées par les baux longs, mais aussi découragées par la dureté des temps et la défiance des opérateurs en matière de prises de risques. Avantage administratif non négligeable "le cube de 20 m² au sol et n’exige pas de permis de construire, nécessitant seulement le dépôt d’une déclaration préalable (DP) en mairie" déclare le président de Teokubo. Qui en plus de la France a aussi la Belgique, l’Espagne et les gares suisses en ligne de mire. Avec des cubes accélérateur de décisions commerciales puisque selon leur promoteur deux mois seulement peuvent séparer l’idée initiale de l’ouverture du concept !

Projet Teokubo/Adidas

Source visuels: Teokubo

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA