Marchés

Tereos (Beghin Say) veut construire deux usines en Chine

|

La coopérative Tereos (Beghin Say) ambitionne d'étendre ses capacités de production en Asie avec la construction de deux nouvelles usines en Chine.

Tereos TTD Dobrovice
Tereos TTD Dobrovice

Philippe Duval, président du directoire du groupe, qui a passé la main ce lundi 1er octobre 2012 à son fil Alexis, a expliqué dans les colonnes du quotidien Les Echos, que Tereos allait construire une usine d'amidon à blé à Dongguan, près de Canton.

Profiter de la demande chinoise

Cette usine, d'une capacité de 500 000 tonnes, devrait permettre au groupe français de profiter de la croissance du marché agroalimentaire local, en particulier de la demande d'amidon. Il a également annoncé que le groupe étudie la possibilité de développer une seconde usine en Chine qui serait dédiée à la fabrication d'isoglucose à destination des fabricants de glaces et de sodas.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA