Terraillon passe du pesage au bien-être

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Attaqué sur son marché des pèse-personnes électroniques, Terraillon tente de se diversifier vers des produits de santé et de bien-être.

Estimé à 270 millions d'euros (+ 3,3 % en 2001), le marché des pèse-personnes électroniques attire les convoitises et son leader Terraillon (42 % de part de marché) en subit les conséquences. Bousculé par les entrées de gamme de son concurrent Tanita, les importations directes et les produits en marques de distributeurs, la marque est également concurrencée sur les segments haut de gamme les plus porteurs : les plateaux en verre et les impédancemètres.

Les premiers approchent les 20 % de part de marché (PDM), en progrès de 120 % en 2001. Les impédancemètres (qui mesurent la masse maigre et la masse grasse) représentent désormais 13 % du marché. Leurs ventes ont progressé de 300 % dans les hypermarchés en 2001.

Dans ce nouveau contexte, les positions changent. Au sein du groupe Seb, Tefal, challenger du secteur (28 % de PDM) profite de l'effacement progressif de Calor sur les pèse-personnes pour monter en puissance. Il lance ce printemps son premier impédancemètre (Bodymaster Vision). Tefal, au design déjà très performant, va certainement profiter des percées de Calor sur les plateaux en verre, en bois massif, en aluminium.

Par ailleurs, la marque allemande Soehnle (groupe Leifheit) qui s'est déjà taillée une place de choix dans les circuits spécialisés grâce au design de ses pèse-personnes, attaque également Terraillon sur les impédancemètres. Alors que ce dernier lançait au salon Ambiente une innovation majeure : un impédancemètre avec un plateau en verre, Soehnle présentait exactement le même produit, avec un design similaire.
 

Attaquée, la marque élargit son offre

Ainsi talonné sur son marché cible, Terraillon a donc décidé de se diversifier. Utilisant le souci des consommateurs pour leur santé et leur corps, la recherche d'instants privilégiés pour s'occuper de soi, la marque lance une gamme d'appareils et d'accessoires de santé. « Nous nous appuyons sur notre notoriété et sur une conception de produits innovants ou très faciles d'emploi, pour positionner notre offre », explique Art O'Gnimh, responsable marketing.

Ainsi, dans la gamme de thermomètres électroniques, le Thermoflex se distingue par un affichage en trente secondes et par sa sonde flexible, rendant la prise de température rectale moins désagréable pour les enfants. De même, le thermomètre auriculaire Infratherm utilise une technologie très fiable et surtout évite l'usage des embouts jetables grâce à un embout lavable.

Terraillon joue la largeur de gamme sur les appareils de massage : 3 produits d'hydromassage (de 49,90 à 79,90 EUR) et un masseur à vibrations à 69,90 EUR. Grâce à cette diversification, la marque va tirer profit de niches émergentes. Cependant, la conquête du leadership sur ces marchés pourrait être très ardue. Ainsi, sur le segment des carafes filtrantes par exemple, elle va se trouver face à Brita, leader de cette technologie. De plus, d'autres marques du pesage ont déjà adopté cette approche globale du bien-être, comme Babyliss du groupe Conair.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1758

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA