Terre & Ciel invente le yaourt durable

|

Huit paysans bretons se sont lancés dans la production de produits laitiers en respectant le cahier des charges de l'agriculture durable.

Un petit nuage blanc est apparu en 2004 sur les linéaires des rayons ultrafrais des GMS bretonnes. La marque Terre & Ciel est le résultat d'un travail conduit par une as- sociation, le Centre d'études pour un développement agricole plus autonome (Cedapa), pour promouvoir une agriculture durable. Fondée par André Pochon, une des « figures » de l'agriculture bretonne, l'agriculture durable est une sorte de mode de production dont le cahier des charges (1) sem-ble plus exigeant que celui de l'agriculture raisonnée.

Le Cedapa a noué un partenariat, en 1999, avec l'Institut national de la recherche agronomique et le fromager Entremont afin de valider le cahier des charges et les répercussions de la qualité du lait obtenu sur des produits comme le beurre et l'emmental. Puis la démarche, soutenue par le conseil général des Côtes-d'Armor, la région Bretagne et l'Union européenne, a conduit à la création d'une laiterie à Plérin, dans les Côtes-d'Armor, dans laquelle huit producteurs se sont associés.

Après un an d'existence, la SARL La Laiterie paysanne emploie 3 personnes, fabrique 8 000 pots par semaine, avec un objectif de 20 000. « Nous ne transformons qu'une très petite partie de la production des huit agriculteurs », pré-cise Marc Morelle, coordinateur de la laiterie. La gamme commercialisée est déjà large : yaourts nature, brassés nature, aux fruits (cassis, poire, rhubarbe et fraise), fromage blancs (nature et vanille) et crèmes desserts (vanille et cho-colat). « La fabrication est artisanale et suit des recettes traditionnelles », souligne Marc Morelle.

Des petits en vue

Sur le pot de yaourt, dont la simplicité tranche avec la sophistication de l'offre actuelle du rayon ultrafrais, on peut lire une citation des producteurs engagés dans la démarche. Des pictogrammes illustrent les grands principes de l'agriculture durable, économiquement rentable, écologiquement saine et socialement équitable. « L'agriculture durable dé- fend une juste rémunération du savoir-faire traditionnel et le maintien de fermes familiales pour une campagne riche, vivante et accueillante », indique le site internet du Cedapa.

« Nous commercialisons quasiment tout en vente directe, explique Marc Morelle. Ce sont les producteurs qui ont démarché les clients. Nous sommes distribués dans les collectivités, mais aussi chez Carrefour, Intermarché, Leclerc... Nous sommes aussi présents au Bon Marché, au Lafayette Gourmet et chez un grossiste à Rungis. » Mais déjà, Terre & Ciel pourrait développer de nouveaux produits comme le beurre et la crème fraîche, puisque La Laiterie paysanne discute avec la laiterie quimpéroise Le Gall. « Terre & Ciel appartient au Cedapa, et il est possible que d'autres petites laiteries se créent en Bretagne et utilisent la marque, pourvu qu'elles remplissent le cahier des charges. » Les petits nuages blancs pourraient se multiplier.

(1) Consultable sur www.cedapa.com

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1919

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres