Terre de France La pomme de terre micro-ondable

|

PRIX DE L'INNOVATION - En partenariat avec Système U, Terre de France a lancé, en octobre dernier, un sachet de pommes de terre à cuire au four à micro-ondes en seulement huit minutes. Une innovation qui connaît un joli succès.

Comment stopper l'érosion de la consommation de pommes de terre ? C'est en se posant cette question, comme tous les professionnels du secteur, que Terre de France a imaginé la possibilité de cuire le tubercule au four à micro-ondes. Un produit idoine pour les sous-consommateurs de pommes de terre, à l'instar des jeunes. « Il nous a alors fallu travailler sur la sélection des variétés, le calibre des pommes de terre... », explique Benoît Decoene, responsable commercial de Terre de France.

En 2006, la PME lance l'innovation sous sa marque Priméale (Prim'co possède, en effet, 49 % du groupe Ajyr dont dépend la société). Puis, début 2007, Système U, client historique de Terre de France, souhaite construire une véritable gamme de fruits et légumes à marque U. Elle se tourne tout naturellement vers la société rhodanienne pour élaborer sa gamme de pommes de terre. « L'enseigne Système U s'est posé la vraie question : celle de la visibilité des produits au sein d'un rayon fruits et légumes parfois fouillis », déclare Benoît Decoene.

Peser à terme 5 à 10 % du marché

Le 15 octobre 2007, huit références sont ainsi mises en rayons, dont deux micro-ondables (une à chair ferme blanche et une à chair ferme rouge), emballées dans un sachet micro-perforé de 500 grammes. Un mode de cuisson rapide (seulement huit minutes) avec un effet vapeur, qui allie « praticité » et préservation du goût.

Au sein de la marque de primeurs U, la gamme micro-ondable semble se tracer un bel avenir puisque, après moins de un an, les ventes ont été multipliées par quatre. Même si cela reste marginal en volume. Mais si le produit marche, il n'est pas toujours présenté dans les meilleures conditions. Le problème est qu'il existe trop de références, et que le produit est parfois noyé au sein de la première gamme. Idéalement, Benoît Decoene souhaiterait que les sachets soient placés au sein de la IVe gamme.

S'il sait qu'il faudra du temps pour imposer cette innovation, l'homme se dit néanmoins optimiste. « À moyen-long terme, nous espérons que le segment des pommes de terre micro-ondables dépasse le cadre de la niche et parvienne à peser 5 à 10 % du marché. » Et l'enseigne d'indépendants semble prête à accompagner la PME dans son objectif de débanaliser la pomme de terre. Système U ne fait, en effet, pas mystère de sa volonté de retravailler en profondeur son offre de fruits et légumes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2046

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous