Terrena entre en négociations exclusives pour racheter Doux

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La coopérative Terrena, qui est accompagnée par le groupe Sofiprotéol, entre en négociations exclusives pour racheter la part de Didier Calmels, principal actionnaire du volailler Doux.

Doux pourrait être repris par la coopérative Terrena.
Doux pourrait être repris par la coopérative Terrena.© dr

Terrena, accompagné de Sofiprotéol au titre d’actionnaire minoritaire, annonce ce 19 mai la signature d’un accord d’exclusivité avec D&P Participations, filiale de la holding de la famille Calmels, en vue du rachat de sa participation majoritaire de 52,5% dans le groupe Doux. 

Ce n'est pas une surprise, déjà le 4 mai dernier, ces informations avaient fuité. Terrena n'est pas nouveau dans la liste des postulants pour le rachat de Doux (CA 2014: 457 millions d'euros). Déjà en 2012, quand le volailler était en redressement judiciaire, la coopérative avait formulé une offre de reprise.

La période d’exclusivité sera mise à profit pour finaliser un projet d’accord au terme duquel l’opération pourrait être réalisée, sous réserve de l’obtention des autorisations préalables nécessaires et de la mise en oeuvre de la procédure d’information et de consultation des instances représentatives du personnel, précise le communiqué. A l’issue de l’opération, Terrena, accompagnée de Sofiprotéol en tant qu’actionnaire minoritaire, détiendrait donc la majorité du capital du groupe Doux aux côtés des actionnaires de référence actuels, c'est-à-dire le groupe saoudien Almunajen.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA