Tesco étend ses magasins virtuels aux arrêts de bus coréen

|

Le succès du dispositif va conduire Tesco à pérenniser ces magasins virtuels en Corée du Sud.

La rédaction vous conseille

Tesco Homeplus, la filiale coréenne du distributeur anglais, étend aux arrêts de bus son dispositif de « magasin virtuel », imaginé l’an dernier dans le métro (revoir la video ci-dessous). Le dispositif est toujours le même : des linéaires virtuels reconstituant le magasin, où le client peut scanner les coddes-barres ou les QR codes via l’application mobile Tesco pour constituer son panier et passer sa commande. Selon les chiffres communiqués par le distributeur, l’ « appli » a déjà été téléchargée 900 000 fois depuis son lancement en avril dernier, essentiellement par des 20-30 ans, tandis que la majorité des achats par ce canal sont effectués entre 10 heures et 16h, pendant que les clients sont sur le chemin ou dans les transports pour aller au travail. Face au succès de ces « virtual store », Tesco a annoncé son intention de les pérenniser.

Redécouvrez le "virtual store" de Tesco dans le métro sud-coréen

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message