Marchés

Tesco lance des rayons « discount » pour contrer la montée en puissance du hard discount

|

A l’image des zones discount développées en France dans les hypermarchés Auchan, Carrefour ou Casino, Tesco va lancer dans une soixantaine de magasins des linéaires dédiés aux produits à bas prix, à une livre ou moins. Le distributeur lance ainsi l’offensive contre le hard discount qui monte en puissance de l’autre côté du channel, mais aussi contre les chaînes spécialisées dans les produits à une livre.

Le distributeur est à la peine en Angleterre, où le hard discount et les magasins à une livre séduisent les clients malmenés par la crise.
Le distributeur est à la peine en Angleterre, où le hard discount et les magasins à une livre séduisent les clients malmenés par la crise.

Malmené sur son marché domestique, où le hard discount grignote des parts de marché, Tesco lance une initiative déjà éprouvée en France chez Auchan (premier à avoir imaginé le service), Carrefour ou Casino, mais qui n’a jamais percé de l’autre côté de la Manche : des rayons « petits budgets ».

Dans le détail, selon le Financial Times, il s’agira de rayons où tous les produits seront à une livre ou moins, et il pourra s’agir de conditionnements plus petits de produits vendus par ailleurs dans le magasin. 60 points de vente vont s’essayer à cette nouvelle offre commerciale, qui pourrait rapidement s’étendre à une centaine d’autres.

Les "one pound stores" cartonnent Outre-Manche

Tesco avait déjà expérimenté des “zones promotionnelles” avec des produits à une livre, en 2009, un an après avoir lancé une MDD discount, dont la plupart des références avaient ensuite disparu des rayons.

En plus de la concurrence traditionnelle d’Asda ou Sainsbury’s, très agressifs sur les prix, Tesco doit, comme les autres distributeurs traditionnels, faire face non seulement au hard discount (Aldi et Lidl), chez qui les classes moyennes ont pris leurs aises au plus fort de la crise, mais également un format très populaire chez les anglo saxons, les « one pound stores », dont le concept consiste à ne proposer que des produits à une livre. Un acteur comme Poundland a ainsi annoncé des ventes en hausse de plus de 13% en mars dernier, comparé à la même période un an auparavant.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter