Tesco sous pression après la publication de ses résultats

|

Le leader anglais a présenté hier des profits en recul, de 7 % à 3,6 milliards d'euros, pour des ventes qui restent stables à 86 milliards, lors de la présentation de ses résultats annuels. 

Tesco

A surface comparable, les ventes au Royaume-Uni ont reculé de 3,3 % au dernier trimestre, contre 1,6 % au troisième et 2,5 % pendant la période de Noël et du jour de l'an. « Tesco fonctionne bien sur l’alimentaire mais a un vrai problème avec le non alimentaire », décrypte un consultant. Le plan de Philip Clarke, son PDG, est sous pression. Malgré l’annonce d’un investissement de 1,2 milliard d’euros dans les prix, certains analystes estiment que le projet n’est pas assez rapide ni efficace. En parallèle, près de 300 points de vente ont été rénovés cette année, pour un gain de 3 à 5 % des ventes par magasin, tandis que l’activité e-commerce a augmenté de 11%.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter