Tesco, une croissance de premier ordre au troisième trimestre

|
TESCO
TESCO© DR

Tesco se prépare une belle fin d ‘année. Le numéro un britannique de la distribution a fait état mardi d'une croissance « solide » au troisième trimestre, porté par une progression de ses ventes tant au Royaume-Uni qu'à l'étranger, et s'est dit optimiste pour la fin de l'année. Le groupe a enregistré une hausse de 8,8% de ses ventes hors carburant lors du trimestre écoulé, a-t-il précisé dans un rapport d'activité. Par zones géographiques, les ventes ont bondi de 5% au Royaume-Uni, et de 1,5% en données comparables. Le groupe assure qu'il s'agit d'un rythme meilleur que la moyenne du secteur. Elles ont par ailleurs progressé de 15,7% à l'international (et de 4,1% en données comparables), dont un superbe 23,4% en Asie, où le groupe est en pleine expansion notamment en Chine. Tesco jouit également d'une forte dynamique aux Etats-Unis, où sa filiale Fresh'n Easy, lancée en 2007 en pleine crise du crédit, affiche une croissance de 38,5%. Enfin, la filiale de services financiers Tesco Bank, qui cherche à tailler des croupières aux banques britanniques classiques, a dégagé une croissance de 17,8%. Concernant les perspectives, le directeur général sur le départ Terry Leahy, qui partira en mars prochain, a assuré que Tesco serait en mesure de maintenir une croissance « durable et rentable ». Et à plus court terme, le directeur financier Laurie McIlwee a indiqué que l'évolution des ventes devrait se poursuivre au quatrième trimestre. D'après l'agence Dow Jones Newswires, il a dit tabler sur une croissance comparable à celle du troisième trimestre, et a assuré que le groupe avait d'ores et déjà enregistré des ventes liées à Noël dépassant ses propres attentes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter