Tex conçoit la chemise sans tache et sans faux pli

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Café, sauce, vin… Tout glisse sans salir ! Grâce à sa technologie déperlante, la chemise antitache de Tex reste toujours impeccable. Un atout de poids pour en faire un incontournable de toute garde-robe féminine et masculine.

Si chaque femme a dans son dressing une petite robe noire, les hommes, eux, ont forcément dans leur penderie l’incontournable chemise blanche. Problème: elle est particulièrement vulnérable à la tache. « Pour manger, certains hommes n’hésitent pas à jeter leur cravate sur l’épaule. Mais il n’y avait pas de solution pour protéger la chemise, à moins d’opter pour la peu seyante serviette autour du cou », souligne Françoise Clément, directrice du textile chez Carrefour.

Désormais, la chemise se protège toute seule : l’enseigne a lancé à la rentrée, sous sa marque Tex, une ligne dotée d’un traitement déperlant qui fait glisser les taches sur le tissu, sans accrocher. Et pour ne pas faire de jaloux, la gamme se décline en version homme et femme. Fini de se priver de spaghettis bolognaise au déjeuner !

 

Design et qualité

Au départ, l’idée de cette chemise est née d’un concours de circonstance, en l’occurrence la célébration des 30 ans de la marque Tex. « Pour fêter cet anniversaire, nous cherchions des innovations susceptibles d’intéresser nos consommateurs. Ce fut un vrai travail collectif entre nos équipes de design, de qualité et d’achat », se souvient Françoise Clément. Au fil des recherches, Carrefour découvre un traitement spécial permettant d’éviter les taches, déjà utilisé sur des meubles, canapés notamment. « La fibre, en coton, bénéficie d’un apprêt produisant un système déperlant antitache avec un traitement blancheur. À cela s’ajoute un autre atout : le repassage est facilité», détaille Françoise Clément. Après quelques ajustements – l’apprêt ne devait pas rendre la chemise inconfortable – la production est lancée au printemps 2013 pour une arrivée dans les linéaires en septembre dernier. « Outre les tests de certification, nous avons aussi fait tester nos chemises en interne : les collaborateurs sont souvent les testeurs les plus exigeants. Les essais ont été concluants : même du café lancé sur la chemise glissait sans tacher », précise Françoise Clément.

 

Bon démarrage

Au total, dix modèles sont lancés, pour homme et femme, en blanc et en bleu ciel. Le tout à des prix fort accessibles: 29,90€pour les modèles masculins, 24,90€ pour ceux destinés à la gent féminine. En deux mois, l’enseigne a vendu plus de 10 000 pièces. Un démarrage sans tache…

Non seulement la technologie déperlante de notre chemise permet d’éviter les taches, mais offre également un traitement blancheur et un repassage facilité.

Françoise Clément, directrice du textile chez Carrefour

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA