« Texto » n'est pas une marque

|

Dans un jugement rendu le 1er février, le tribunal de grande instance de Paris déboute SFR de ses poursuites contre la société marseillaise One Texto pour contrefaçon.

One Texto, spécialisée dans les annonces par messages téléphoniques, était poursuivie par SFR, titulaire de la marque Texto déposée le 23 janvier 2001 pour désigner son service de « messagerie écrite pour radiotéléphone ».
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter