The Home Depot teste Linux

L'enseigne américaine de bricolage essaie un modèle d'informatique orientée réseau, dans lequel les PC sont remplacés par des « terminaux web » avec le système d'exploitation Linux. À suivre.

Discrètement, The Home Depot vient d'entamer une véritable révolution informatique dans ses points de vente. L'enseigne tente de faire migrer le plus de logiciels possible des PC vers les serveurs, y compris le système d'exploitation (OS). « Les principales raisons de cette initiative sont le coût d'une part et la facilité de maintenance des logiciels de l'autre », note le cabinet de conseil CSC dans son étude sur « les technologies d'aide au secteur de la distribution ». « Nous avons presque 1 000 magasins avec 60 ordinateurs clients chacun, explique Dave Mathieu, qui dirige ce projet d'implantation des terminaux web. Cela représente un nombre considérable de PC à tenir à jour. »

La mise à disposition du personnel d'une interface utilisateur graphique est une autre raison. « Pour la moitié de nos applications, le PC ne sert que de terminal. Il y a aussi des applications texte seul, poursuit Dave Mathieu. Nous pourrons ajouter une couche frontale graphique à ces applications texte. » The Home Depot a choisi Java pour ses développements, afin que la chaîne ne soit pas tenue d'utiliser un système d'exploitation donné.

Un logiciel ouvert

Il existe néanmoins plusieurs obstacles techniques, le principal étant de disposer d'un OS pouvant être rapidement transféré du serveur au terminal web lorsque celui-ci est démarré. Pour cet ingrédient primordial, t Windows CE. « L'engouement pour Linux a beaucoup augmenté depuis dix-huit mois », note le cabinet CSC.

Il s'agit d'un logiciel ouvert dont l'utilisation et la personnalisation (pour ceux disposant des compétences techniques adéquates) sont gratuites. Il intéresse donc les entreprises soucieuses de réduire leurs frais de licences d'utilisation et de configurations informatiques tout en obtenant un certain droit de regard sur le système d'exploitation lui-même. Linux séduit aussi les entreprises dont la philosophie les porte vers les systèmes ouverts, notamment celles qui utilisent Unix depuis longtemps (comme The Home Depot). Rien que pour installer des systèmes pilotes dans ses magasins, The Home Depot a dû déjà surmonter quelques obstacles relatifs à la taille de l'OS, aux pilotes de périphériques et au matériel. Pour créer en interne une version allégée de Linux, le groupe a acquis l'offre Linux de Red Hat Software. « Ce que nous apprécions dans Linux, c'est son adaptabilité et sa personnalisation possible, fait remarquer Dave Mathieu. On peut créer un noyau générique très petit et, grâce à un système de modules complémentaires au noyau, télécharger les pilotes uniquement quand ils sont nécessaires. »

Reste que tous les fournisseurs de périphériques ne prenaient pas en charge Linux, en tout cas pas initialement. The Home Depot en a donc écrit certains en Java et en a reçu d'autres de quelques fournisseurs. Il n'a pas été facile non plus de trouver sur le marché un terminal web adapté à l'environnement des magasins. Si l'on n'en a pas encore vu apparaître beaucoup, c'est « parce que les fabricants sont encore en train de les développer », explique Dave Mathieu. L'un des matériels testés par The Home Depot est le NetPOS de Wincor Nixdorf. Dave Mathieu précise que les mêmes problèmes de taille et de police se sont posés pour Windows CE. « La compétition entre les deux OS est donc assez égale et gageons que bien d'autres entreprises du secteur seront intéressées par son résultat final », conclut le cabinet CSC.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1681

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message