Franchise Expo Paris 2014

The Kase, le sur-mesure des coques de smartphones

|

Dossier Petite boutique mais grandes ambitions pour la franchise de coques de smartphones et tablettes personnalisables, lancée l’année dernière par le fondateur du site Pixmania.

C’est peut-être le plus petit concept de boutique créé en 2013, mais c’est celui qui a fait le plus de bruit. Déjà, du fait de son créateur, Jean-Émile Rosenblum, alias cocréateur de Pixmania. Ensuite, parce que son développement impressionne : The Kase aura ouvert, à fin mars, 130 franchises en un an (grâce notamment à la reprise d’une partie du réseau de The Phone House). Enfin, pour son concept qui propose d’habiller les coques de smartphones et de tablettes. Le client choisit dans la boutique la couleur de sa coque, la matière, le visuel. L’enseigne travaille avec plus de 3 000 designers pour un total de 40 000 visuels, mais l’on peut aussi apporter une photo. Et l’objet part alors à l’impression au fond de la boutique. Dix minutes plus tard, c’est prêt. Premier prix d’une coque de smartphone : 24,90 €. La plus smart, en alligator : 600 €.

Espace superdesign

Le tout dans un environnement superdesign. Les boutiques, très petites (pas plus de 50 m2), sont structurées en couloirs, avec une large sélection de coques qui tapissent les murs. Au centre, des tablettes et smartphones habillés de coques sont exposés sur des présentoirs blancs. « Nous avons beaucoup travaillé sur le design, les couleurs, l’aménagement du mobilier, et la mise en place des accessoires pour qu’ils adhèrent à l’esprit de la marque très influencée par la mode. L’exposition en libre-toucher est un détail important. Cela permet à chacun de tester les produits, se les approprier et laisser libre cours à sa créativité », assure Jean-Émile Rosenblum. Celui-ci a reçu le prix du concept de l’année lors de la première édition du Prix de l’Accessoire loisirs & mobiles. Avec l’ouverture de son site marchand, The Kase offre une expérience multicanal complète, avec la possibilité de récupérer sa coque dans le magasin le plus proche, trente minutes après avoir passé commande. Tout va décidément très vite avec The Kase...

En chiffres

  • 130 boutiquesà fin mars 2014
  • 45 m2 de surface moyenne
  • 300 000 €  à 1 M €de chiffre d’affaires par boutique
  • 40 M € de chiffre d’affaires pour l’enseigne escomptés d’ici à 2015Source : The Kase

Temps Record

Après que le client a choisi la couleur, le visuel et la matière de sa coque de smartphone, l’objet part au fond de la boutique pour l’imprimante à coques. En dix minutes, c’est prêt ! Le client peut aussi commander sur le site et venir récupérer son accessoire, trente minutes plus tard, dans le magasin le plus proche.

En blanc et noir

Le style des boutiques, qui font toutes moins de 50 m2 de superficie, a été très étudié. L’enseigne se dit fortement influencée par la mode. Elle a opté pour le blanc laqué omniprésent, du sol au plafond en passant par les murs. Une ambiance contrastée par le mobilier noir.

Libre-toucher

L’enseigne collabore avec plus de 3 000 designers pour un total de 40 000 visuels, mais le client peut aussi apporter une photo, un dessin à refaire. « Il n’y a pas de limite à la personnalisation dans nos boutiques », souligne Jean-Émile Rosenblum, fondateur de The Kase.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message