Marchés

The Phone House lance son PC pas cher

|

Informatique p Après Asus, l'enseigne va proposer un ordinateur mobile pour moins de 100 E sur abonnement à la clé 3G d'un opérateur mobile. Un nouveau venu sur un segment très en vogue.

Et si tous les produits high-tech devenaient gratuits ? Non, ce n'est pas une utopie de « geek » un peu hippie, mais une réflexion que se font de plus en plus les responsables marketing du secteur. Leur idée : étendre le modèle du téléphone mobile subventionné à tous les produits de l'électronique. Et le dernier en date est l'ordinateur.

The Phone House va lancer en mai un PC mobile, l'Airis 740, qu'il facturera 350 E à ses clients. A priori, rien d'exceptionnel, sauf que rares seront ceux qui le paieront réellement ce prix-là. Bouygues Telecom, Orange, SFR et Neuf Telecom le subventionneront aux clients qui paieront 29,90 E pour s'abonner à leur service de clé 3G (surf sur le réseau mobile à partir d'un ordinateur).

Selon l'opérateur, le rabais pourra atteindre 200 E, puisque l'offre Bouygues Telecom permettra d'acquérir l'Airis pour 149 E. Un prix qui sera ramené à 99 E en juin, assure-t-on du côté de The Phone House qui aurait convaincu les opérateurs (à l'exception de SFR) d'accroître encore la subvention. « Il pourrait même vite passer à 1 E », murmurait-on dans l'équipe du distributeur le jour de la présentation du produit. Un ordinateur accessible mais surtout pas low cost, à en croire les responsables du projet.

Pour ne pas se froisser avec Jean-Pierre Champion, président de The Phone House, mieux vaut, en effet, parler de « design to cost ». « C'est très différent du low-cost, assure-t-il, nous ne cherchons pas à dégrader toutes les performances d'un PC classique, mais nous donnons un prix et concevons un produit qui ne dépasse pas cette barrière tarifaire. » En d'autres termes, si le low-cost est symbolisé par la Logan, le design-to-cost ressemblerait plus à la Twingo. « La batterie de cet ordinateur est ainsi deux fois plus chère que celle d'un PC portable », illustre Jean-Charles Benyamin, directeur général de la société Airis, en charge de la fabrication du produit.

Objectif, 100 000 PC produits par an

Car The Phone House a fait appel à ce prestataire basé en Espagne pour mettre au point son PC mobile. La société avait, notamment, été à l'origine des offres sur mesure PC by Surcouf et PC by Fnac. Airis va ainsi passer à la vitesse supérieure car, de 20 000 ordinateurs produits par an pour la France, elle devrait passer à 100 000 avec l'offre de The Phone House. Un gros volume pour un marché encore quasi inexistant. « C'est un pari qui nous a coûté plusieurs dizaines de millions d'euros, assure Jean-Pierre Champion. Nous n'allons pas le rationner comme a pu le faire Asus avec son EEE PC. » Une petite pique au concurrent qui n'aurait mis sur le marché que 30 000 appareils pour ne pas vampiriser ses autres gammes de PC portables plus chères. Une erreur, d'après The Phone House, qui considère que, au pire, le segment mordra sur celui des smartphones et, au mieux, il ira chasser de nouvelles cibles. « Nous visons les foyers déjà équipés d'un PC et tentés par le multi-équipement, précise Grégory Coillot, directeur des achats et du marketing de l'enseigne, mais aussi les ménages qui n'ont pas les moyens d'investir dans un ordinateur, et les cadres qui veulent plus confortablement surfer sur internet en mobilité. » Un potentiel estimé par le distributeur à un million de personnes et dont il espère convaincre 10 %.

Car il n'est pas le seul sur ce segment. Asus, en début d'année, a lancé son EEE PC avec SFR, et l'enseigne Internity (groupe Avenir Telecom) propose, depuis un mois, un ordinateur Acer à 99 E sur souscription d'une clé 3G SFR et d'un abonnement au téléphone mobile. « C'est un modèle économique qui devrait se généraliser, estime Olivier Xicluna, le directeur des achats multimédias d'Internity. D'ailleurs, nous ne le réservons pas à un seul modèle, puisque tous nos ordinateurs peuvent ainsi être subventionnés. » Un premier pas vers la gratuité vient d'être franchi.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter