The Skinny Mirror, ce miroir amincissant qui arrive en cabine d’essayage

|

The Skinny Mirror est un miroir qui donne la sensation d’être plus mince aux clients en train d’essayer un vêtement en cabine. Une invention qui engendrerait un plus grand nombre de ventes. Zoom.

The Skinny Mirror permettrait de perdre 4,5kg en un coup d'oeil !
The Skinny Mirror permettrait de perdre 4,5kg en un coup d'oeil !©THE SKINNY MIRROR/ BUSINESS INSIDER

La société The Skinny Mirror, basée en Californie, commercialise des miroirs magiques. Leur particularité ? Ils affinent la taille des personnes qui s’y regardent. Plus de 4,5 kilos en moins sur les hanches en moyenne...

Plus de ventes

D'un point de vue purement économique, les miroirs ont surtout un autre atout : ils permettraient d’engendrer plus de ventes. Belinda Jasmine, la créatrice du Skinny Mirror, affirme que les gens se sentant mieux dans leur peau face au reflet qui leur est renvoyé seraient plus aptes à acheter.

En Suède, une étude a été menée auprès de 86 personnes dans un magasin de lingerie équipé de ce miroir. Résultat ? En plus de se sentir mieux, 88% des utilisateurs du Skinny Mirror ont acheté un article contre 73% pour ceux qui ont utilisé un miroir classique. Dans cette boutique, The Skinny Mirror aurait contribué à 54% des ventes totales.

Un équipement massif ?

Le prix de vente de ce miroir magique ? Entre 165 dollars et 5 500 dollars (entre 130 € et 4379 €). Si seules quelques petites boutiques se sont équipées pour le moment, Belinda Jasmine avoue être actuellement en pourparlers avec une chaîne de vêtements présente dans le monde entier et possédant 450 magasins.

Face aux protestations de certains consommateurs, la créatrice a déclaré qu’un logo spécifique est affiché sur la vitre, indiquant aux acheteurs qu’ils sont face à un miroir… déformant !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres