Thierry Cotillard remplace Philippe Manzoni à la tête d’Intermarché [Exclusif LSA]

|

Philippe Manzoni a accéléré sa succession à la présidence d’ITM alimentaire international. Thierry Cotillard vient d'être nommé, ce mercredi 1er avril 2015, à ce poste. Le passage de témoin se fera le 28 avril prochain.

Thierry Cotillard est nommé président d’ITM alimentaire international
Thierry Cotillard est nommé président d’ITM alimentaire international© Muriel Dovic

Comme la rumeur le laissait entendre depuis une semaine, Philippe Manzoni, président du conseil d’administration d’ITM alimentaire international, a accéléré sa succession pour se consacrer à l'agrandissement d'un de ses points de vente à Dole (39). Le propriétaire de plusieurs  Intermarché dans la ville du Jura est remplacé par le propriétaire de deux magasins à… Issy-les-Moulineaux (92). C’est en effet, Thierry Cotiillard, adhérent en charge de la direction de l'offre alimentaire depuis 2012 qui a été nommé pour succéder à Philippe Manzoni. Thierry Cotillard s’est distingué en réformant la centrale d’achat et repensant avec succès l’organisation de l’offre et l’assortiment de l’enseigne. Il est aussi – on pourrait dire et surtout – l’une des principales chevilles ouvrières d’Incaa, la centrale d’achat commune avec le Groupe Casino montée en quatre semaines par les deux alliés à la fin de l’année dernière.

Un homme de marketing

Né en 1974, Thierry Cotillard, ingénieur agro-alimentaire et diplômé d’HEC, a rejoint les Mousquetaires il y a plus de 10 ans, avant de devenir adhérent en 2007, à l’Intermarché d’Issy-les-Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine. Il a ouvert en janvier 2015 un second magasin, toujours à Issy-les-Moulineaux. Il est également président de l’Institut Français du merchandising. Fin 2011, alors qu’il venait de prendre la direction de l’offre alimentaire d’Intermarché avec ses 300 salariés au siège et les 15 milliards d’achats que l’entité gérait, il expliquait à LSA sa vocation: "Un membre de ma famille était adhérent Intermarché, et avait des responsabilités sur le développement international". Des stages estivaux, passés à œuvrer dans les rayons des magasins, entre 17 et 18 ans, achèvent de le convaincre. "Après mes études, j'avais le choix entre Auchan, à Shanghai, ou Intermarché, en Italie, pour partir en coopération. J'ai choisi Intermarché." Le choix du cœur, donc, jamais démenti depuis.

La jeune garde

Thierry Cotillard incarne la garde montante des Mousquetaires, jeune, la tête bien faite, décomplexée et à l’aise aussi bien à l’extérieur que dans les média. Une jeune garde que Philippe Manzoni a largement contribué à faire émerger. Il a en effet constitué une équipe d’adhérents "jeune, motivée, soudée", selon ses propres termes, aux têtes bien faites, et pragmatiques. Une garde rapprochée qui s’est elle-même attelée à rajeunir ses cadres, adhérents comme salariés, et sur laquelle il s’appuie. Il expliquait ainsi fin 2013 avant de recevoir le trophée LSA de distributeur alimentaire de l’année : "En magasins, la performance passe par l’équipe, la délégation et la confiance même s’il faut un chef d’orchestre, c’est ce que j’ai voulu mettre en place à la tête d’Intermarché."

Philippe Manzoni, 34 ans chez les Mousquetaires

Ce changement, dont on ne connait pas encore les raisons, n’est d’ailleurs pas un désaveu de son action à la tête de l’enseigne phare des Mousquetaires. Succédant en 2009 au très turbulent Eric Mozas, il a réussi à apaiser le climat qui était alors très explosif, moderniser les concepts de magasins par vocations (hyper, supers, proximité) et impulsé le chantier de rénovation de l’offre mené par celui qui est désormais son successeur, Thierry Cotillard. Après 34 ans chez les Mousquetaires, dont près de 30 ans comme adhérent (il le devient en 1986 en ouvrant en Haute-Saône) et plus de 5 ans comme président d’Intermarché (c’était donc son deuxième et à priori dernier mandat), il a visiblement ressenti le besoin de se consacrer à ses points de vente. Qui plus est, dans ce groupement qui est un corps social très complexe et dont il connaît parfaitement les arcanes pour y avoir supervisé les achats, le marketing et l’international avant son enseigne phare, on peut imaginer qu’on lui trouvera une autre place de choix. 

ITM Alimentaire : l’une des plus belles progressions du marché
Le chiffre d’affaires en Europe d’Intermarché et de Netto a atteint 32,5 milliards d’euros et 24,4 milliards d’euros hors carburant en 2014. En France, les 1832 points de vente Intermarché ont enregistré une croissance de 1,7 % leur chiffre d’affaires. Avec une part de marché de 14,4 % (+ 0,2 points), ITM Alimentaire est l’un des seuls distributeurs à voir sa part de marché progresser en 2014.  Sur tous les formats de points de vente (Super, Hyper, Express, Contact), la progression continue et conforte la stratégie offensive d’Intermarché en matière de prix, de concepts et d’optimisation des gammes. Le format Express poursuit son développement accéléré, notamment dans Paris. Le format Hyper de proximité affiche la plus belle progression de chiffre d’affaires. Et le Drive connaît une croissance exponentielle avec 973 drives.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations