Thierry Guibert à la tête de Lacoste : quel cahier des charges après le départ de José Luis Duran?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Thierry Guibert, ancien patron de Conforama, prend la direction générale de Maus Frères International/Lacoste. Il remplace José Luis Duran, en poste depuis 2009. Profil et mission du nouveau directeur général.

Thierry Guibert, 44 ans, remplace José Luis Duran à la direction générale de MFI/Lacoste.
Thierry Guibert, 44 ans, remplace José Luis Duran à la direction générale de MFI/Lacoste.

Depuis l’annonce de son départ de Conforama, début décembre 2014, c’était la question sur toutes les lèvres : où Thierry Guibert allait-il partir ? Car, ce qui était certain, c’est qu’il partait de lui-même, pour s’en aller vers une autre aventure. On ne chasse pas un homme comme lui, ayant obtenu de si beaux succès.

Pensez donc : arrivé à la tête de Conforama en 2008, à une époque où le groupe est en très nette perte de vitesse, venant de se faire dépasser par Ikea, Thierry Guibert a su stopper l’hémorragie. Et même mieux encore : sur son dernier exercice décalé 2013-2014, arrêté à fin juin, Conforama s’affichait en progression de 1%, à 3,1 milliards d’euro sur un marché du meuble subissant pour la troisième année consécutive un recul de ses ventes,

Mutation de la distribution vers le luxe

Une performance notable. D’autant plus que le groupe n’a pas pour cela "acheté du chiffre d’affaires", comme on dit : Conforama, parallèlement, et c’est surtout là l’exploit, parvenait en effet à améliorer sa marge de 18%, l’explication tenant en grande partie à la transformation du mix produits de l’enseigne pour le rendre plus efficace.

En clair, Thierry Guibert, en plus d’avoir réussi le passage de PPR (devenu Kering) à Steinhoff en 2011, a réussi, aussi, la transformation de l’image et du positionnement de l’enseigne. Deux éléments sans doute clés pour expliquer sa nomination à la direction générale de MFI/Lacoste (Maus Frères International/Lacoste), en remplacement de José Luis Duran, en poste depuis 2009.

Pour tenter de connaître son cahier des charges au sein du groupe suisse, il faut savoir en effet peut-être lire entre les lignes : dans le communiqué du groupe Mauss, il est ainsi souligné que "Thierry Guibert connaît bien les secteurs de la distribution et du luxe. Il a occupé différentes fonctions dans le groupe PPR, dont il a accompagné la mutation de la distribution vers le luxe".

Lacoste, mais pas que...

Une manière de dire, en somme, que le virage vers le luxe dit "accessible", opéré sous l’impulsion de José Luis Duran, va sans doute se poursuivre, voire s’amplifier. Transfuge de Carrefour, Duran a fait de Lacoste une enseigne et une marque franchement premium, avec une montée en gamme notable. Le tout avec succès puisque, selon le communiqué de Maus, la marque, durant ce quinquennat, a vu ses ventes progresser de plus de 40%.

Mais, pour autant, Lacoste n’est pas tout Maus Frères International : le groupe exploite également, en Suisse, la chaîne de grands magasins Manor, mais aussi Jumbo, spécialiste de la déco et du jarin, de même qu’il détient, à l’international, des marques comme Aigle ou Gant. Tentaculaire, avec ses quelque 22.000 personnes, dont 13.000 en Suisse, et fort d’un chiffre d’affaires global de 4,4 milliards d’euros en 2014, Maus frères, groupe très discret, a peut-être besoin de mieux se structurer encore pour accroître son internationalisation. Ce sera sans doute le travail de Thierry Guibert : rationaliser encore l’organisation du groupe et mieux assoir son positionnement international.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA