Think&Go installe ses écrans connectés en gare et dans le métro

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Think & Go a signé un partenariat avec Mediatransports portant sur l’installation d’écrans connectés en gare et dans le métro. Les consommateurs pourront via cet équipement récupérer avec leur portable, leur pass navigo ou tout lecteur NFC, des coupons de réduction ou encore effectuer des achats inférieur à 20 euros.

Ces écrans permettent aux annonceurs de combiner sur un même support publicité et engagement du consommateur,
Ces écrans permettent aux annonceurs de combiner sur un même support publicité et engagement du consommateur,© Think&Go
Think & Go continue son expansion en France et multiplie les implantations de ses écrans connectés. Après un test avec l’enseigne Spar ou encore dans le centre commercial Italie 2, c’est désormais en gare et dans le métro que les consommateurs découvriront cet équipement. En effet, la start-up appartenant à Ingenico a signé un partenariat avec Mediatransport, la régie publicitaire qui regroupe Metrobus qui exploite les espaces publicitaires de la RATP et de nombreuses régies de transports en région, et Mediagares qui commercialise les espaces publicitaires dans les gares SNCF et sur les quais de SNCF réseau.
 
Ainsi, deux écrans seront installés d’ici l’automne 2017 à Paris Gare De Lyon et à Aix-en-Provence TGV. Et l’installation dans des portes palières de certaines stations du métro ligne 1 est en discussion. Mediatransports reste encore ouvert sur les scénarios, l’idée consiste à s’implanter dans les lieux d’attente pour proposer des coupons de réduction ou vendre par exemple des billets coupe-file pour des expos de musée. Dans tous les cas, il s’agira de promouvoir des produits dont la valeur ne dépasse pas 20 euros pour faire un paiement rapide sans contact. 
 
« Nous avons une vingtaine de mobiliers actuellement et nous passerons sur un déploiement massif d’ici fin 2017 début 2018, précise Norbert Maire, directeur de l'innovation de Mediatransports. Le « screen to retail » représente un avenir commercial. D’autant que le pilotage de nos écrans se fait à distance, nous pouvons donc adapter le contenu en fonction des jours et des heures.»
 
ROI et engagement client probants selon les premiers tests
Du côté des performances, Think And Go publie dans un livre blanc les résultats obtenus suite aux différents pilotes menés entre autres avec Unibail Rodamco ou Hammerson dans les centres commerciaux d’Aéroville et Italie 2. In fine, la start-up annonce un coût d’acquisition du client moyen de 1,7 euro pour un taux de conversion qui atteint en moyenne 35 %. Et dans 80 % des transactions, le client récupère des cadeaux ou des coupons. Si on prend un cas précis, la boutique Yves Rocher, implantée sur Aéroville, annonce un coût d’acquisition de 1,9 euro avec 35 % des clients qui ont acheté dans le magasin suite à l’usage de l’écran. 
 
Si le ROI est bien présent, pour Vincent Berge, CEO de Think & Go, il reste encore à inciter les consommateurs à utiliser les écrans connectés « car l’usage doit se faire de manière répété pour que le geste s’installe. » Le paiement sans contact a en effet mis beaucoup de temps à s’installer en France mais semble enfin décoller. Le geste se rapprochant, on peut imaginer une adoption beaucoup plus rapide, particulièrement si des réductions sont à la clé.
 
Extrait du livre blanc de Think&Go sur les écrans connectés : 
 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA