Tipiak progresse bien sur le sec mais moins sur le froid

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La marque d'épicerie et de plats surgelés clôt son exercice du 1er semestre 2011 avec un chiffre d'affaires en progression de 6,2 % mais subit la hausse du prix des matières premières.

Tipiak évolue a deux vitesses. Le chiffre d'affaires net consolidé du groupe au 1er semestre 2011 ressort à 67,7 millions d'euros (+6,2 %) grâce au dynamisme des ventes dans le secteur du sec (+10 %). Dans le secteur froid par contre, la croissance est plus modérée (+4 %), en raison d'une stabilisation des ventes dans les circuits de distribution spécialisés mais progresse cependant en GMS. Le resultat net de l'activité au 1er semestre s'établit à - 1,7 million d'euros, en raison d'une forte saisonnalité de l'activité. Le taux de marge brut perd 2,4 points par rapport à celui du 1er semestre 2010, à 59,3 %. En conséquence, l'excédent brut d'exploitation et le résultat opérationel, sont en net retrait par rapport à la période précédente. Les résultats économiques sont marquées par les fortes hausses des prix des matières premières. Par ailleurs, au cours de la période, le groupe a engagé pour 2,8 millions d'euros, le programme d'investissements prévu pour 2011 (11 millions d'euros).
Pour l'ensemble de l'année 2011, Tipiak envisage une croissance soutenue des ventes et une consolidation des résultats. Mais le second semestre sera à nouveau marqué par la volatilité et la hausse des prix des matières premières. Le développement de la marque sera poursuivi et soutenu par une politique d'innovation produits.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA