Titres-restaurants étendus aux fruits et légumes : l’Union des syndicats satisfaite

|

L’UNFD (Union nationale des syndicats de détaillants en fruits, légumes et primeurs) se félicite du vote, par les députés, d’un amendement autorisant l’achat de fruits et légumes via des titres-restaurants. « Cette mesure est en totale conformité avec les objectifs premiers des titres-restaurant, explique le communiqué. Les députés (…) offrent au commerce de proximité un outil de relance économique. » Cet optimisme n’est pas partagé par tous, loin s’en faut : l’association de consommateurs UFC-Que Choisir pointe ainsi du doigt le caractère « cosmétique » de la mesure, qui « ne concerne que des salariés de certaines entreprises » (en l’occurrence, 2,7 millions de salariés). Le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs (Synhorcat), de son côté, estime que cela « dénature » le principe même de l’utilisation du ticket-restaurant.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter