Top 10 des plus gros marchés du e-commerce [Infographie]

|

Au classement des plus importants marchés du e-commerce, les Etats-Unis et la Chine représentent des poids lourds face aux autres pays. WiziShop, leader européen des solutions e-commerce à la performance, a présenté, le 12 février 2016, son top 10 des marchés sur lesquels il faut miser à l’international. 

Face à la Chine et aux Etats-Unis, les autres pays ne font pas le poids en matière de e-commerce.
Face à la Chine et aux Etats-Unis, les autres pays ne font pas le poids en matière de e-commerce.

Quels marchés sont les plus importants dans l’e-commerce mondial ? WiziShop, le leader européen des solutions e-commerce à la performance, a présenté le 12 février 2016, son Top 10 des plus gros marchés de l’e-commerce, en partenariat avec Remarkety, une entreprise spécialisée dans l’e-mail et le marketing. Bien au-dessus du lot, la Chine et les Etats-Unis, sont les poids-lourd du e-commerce international. Avec près 562 milliards de dollars, la Chine devance les Etats-Unis, où les ventes en ligne représentent 349 milliards de dollars. Avec sa croissance ultra rapide, et un âge moyen des internautes, inférieur à 25 ans, le marché chinois explose tous les records. Alibaba règne en maître, en Chine, où 33% des ventes sur Internet se font par smartphones et tablettes. Aux Etats-Unis, c’est le PC qui domine encore. Avec 72% des PME qui ne vendent pas en ligne, le potentiel de croissance reste important outre-Atlantique. Loin derrière, le marché britannique s’élève à 93 milliards de dollars, ce qui représente 30% de l’économie générale du pays. Avec une valeur de 42 milliards de dollars, le marché français se classe sixième.

WiziShop pointe les spécificités locales

En Europe, le PC a encore le dessus sur les smartphones et tablettes. En Allemagne, les ordinateurs sont utilisés pour 72,3% des ventes, et 80,8% en France. Au contraire, au Japon, où 97% des internautes achètent en ligne, le smartphone talonne le PC, alors qu’en Corée du Sud, le mobile a déjà pris le dessus sur l’ordinateur (50% contre 49%). Du côté des spécificités locales, pas question de se lancer sur le marché russe sans développer le système de contre-remboursement, qui consiste à payer la marchandise au moment de sa livraison. Au Brésil, gare au secteur de la mode : 18% des boutiques en ligne appartiennent à ce domaine, qui est donc très concurrentiel. 

Le Top 10 en une infographie : 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message